La protection de l’environnement est aujourd’hui devenue une priorité pour tous. Cela se fait de plusieurs manières, dont la préservation de l’énergie.

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

isolation comblesUne majeure partie de l’énergie que nous gaspillons résulte d’une mauvaise, voire inexistante, isolation thermique, en particulier en ce qui concerne les combles. En effet, été comme hiver, ces derniers nous font consommer plus d’énergie car nos chauffages et nos climatiseurs fonctionnent à plein régime, soit parce que la chaleur n’est pas gardée au sein de la maison à cause des déperditions thermiques, soit, au contraire, parce que la mauvaise isolation permet le passage de la chaleur dans la maison en dépit de la climatisation.

Cette surconsommation d’énergie engendre la production de gaz à effet de serre, qui est loin d’être un ami de l’environnement.

Et si certaines maisons sont mal ou pas du tout isolées, c’est à cause du coût de l’isolation thermique qui n’est pas des moindres. Afin de palier cela, l’état propose plusieurs aides et primes aux foyers ayant un revenu modeste pour l’isolation des combles. Ainsi ces primes vous aideront à mener à bien vos travaux sans vous ruiner.

La prime d’état :

Disponible depuis le 1er avril 2018 jusqu’au 31 septembre 2020, cette prime permet aux foyers classés en foyers à revenu modeste ou foyers à revenu très modeste de bénéficier d’une prime pour pouvoir procéder à l’isolation des combles. Afin d’être éligible, votre revenu fiscal ne doit pas dépasser un certain montant, et ce, selon les occupants de votre maison. Ainsi, le plafond par an est de :

Foyers à revenus modestes (voir conditions)

    • 24 194 euros en Île-de-France et 18 409 euros dans les autres régions, pour une personne.
    • 35 510 euros en Île-de-France et 26 923 euros dans les autres régions, pour deux personnes.
    • 42 648 euros en Île-de-France et 32 377 euros dans les autres régions, pour trois personnes.
    • 49 799 euros en Île-de-France et 37 826 euros dans les autres régions, pour quatre personnes.
    • 56 970 euros en Île-de-France et 43 297 euros dans les autres régions, pour cinq personnes.

S’ajoutent à cela 7 162 euros par personne supplémentaire en Île-de-France et 5 454 euros en ce qui concerne les autres régions.

Foyers à revenus très modestes (voir conditions)

  • prix isolation combles19 875 euros en Île-de-France et 14 360 euros dans les autres régions, pour une personne.
  • 29 171 euros en Île-de-France et 21 001 euros dans les autres régions, pour deux personnes.
  • 35 032 euros en Île-de-France et 29 506 euros dans les autres régions, pour trois personnes.
  • 40 904 euros en Île-de-France et 29 506 euros dans les autres régions, pour quatre personnes.
  • 46 798 euros en Île-de-France et 33 774 euros dans les autres régions, pour cinq personnes.

S’ajoutent à cela 5 882 euros par personne supplémentaire en Île-de-France et 4 257 euros en ce qui concerne les autres régions.

Le montant de la prime, quant à lui, est comme suit :

  • 10 euros par mètre carré pour les foyers à revenu modeste.
  • 15 euros par mètre carré pour les foyers à revenu très modeste.

La prime peut également être cumulée avec le CITE ou le PTZ.

Conditions de ressources

Plafonds de ressources en Île-de-France
Nombre de personnes composant le ménageMénages aux ressources très modestes (€)Ménages aux ressources modestes (€)
120 07924 443
229 47135 875
335 39243 086
441 32550 311
547 27957 555
Par personne supplémentaire+ 5 943+ 7 236
Plafonds de ressources pour les autres régions
Nombre de personnes composant le ménageMénages aux ressources très modestes (€)Ménages aux ressources modestes (€)
114 50818 598
221 21727 200
325 51732 710
429 80938 215
534 12143 742
Par personne supplémentaire+ 4 301+ 5 510