Le confort au sein de notre maison passe par plusieurs installations qui nous garantissent de vivre dans les meilleures conditions possibles. Ainsi, le chauffage en hiver nous aide à ne pas geler, la climatisation en été nous évite de suffoquer, et la hotte aspirante en cuisine se charge de garder la cuisine propre et fraîche et surtout de nous débarrasser des fumées et de la graisse qui émanent des plats que l’on prépare.

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

installer vmc comblesUn autre élément, souvent négligé, devrait pourtant faire partie intégrante de cette liste, il s’agit de la ventilation.

En effet, cette dernière devrait être un élément clé dans toutes les maisons de par les avantages qu’elle offre. Elle permet d’améliorer la qualité de l’air en contribuant, avec la hotte, à évacuer les odeurs, les fumées, etc. De plus, le taux d’humidité est bien maîtrisé, ce qui réduit considérablement la présence des microbes et des bactéries.

Ainsi, si vous souhaitez installer un système de ventilation et que vous songez à le placer dans vos combles, optez pour la ventilation mécanique, ou VMC, car cette dernière est plus pratique puisqu’elle renouvelle l’air plus efficacement qu’une ventilation naturelle, ce qui est nécessaire pour des combles étant donné qu’il s’agit d’endroits assez confinés.

Quel type de ventilation choisir ?

Il existe plusieurs types de ventilations mécaniques : la VMC à simple flux et la VMC à double flux.

  • vmc double fluxVMC simple flux : elle est plus facile à installer si vous effectuer des travaux de rénovation. Elle va tout simplement se charger d’évacuer l’air pollué de la chambre en l’expulsant vers l’extérieur. D’une manière plus détaillée, l’air frais venant de l’extérieur pénètre par les entrées qui sont présentes sur les fenêtres, puis une fois chargé en polluants, l’air est évacué par les bouches d’extraction situées dans la cuisine ou la salle de bain, entre autres. Ceci aura pour conséquence de créer un balayage d’air dans le logement.
  • VMC double flux : celle-ci est légèrement plus technique. En effet, l’arrivée d’air neuf et l’extraction d’air vicié sont régulées via un double réseau de gaines. De ce fait, l’air extrait est préalablement chauffé en passant par un échangeur afin de faire une économie sur l’énergie. Ce système étant plus complexe que le premier, de par son fonctionnement avec une double gaine, est plus délicat à mettre en place.

Combien coûtent les ventilations mécaniques ?

Le coût des ventilations est variable, selon qu’elles soient à simple ou à double flux, mais pas que. En effet, d’autres paramètres sont pris en considération, tels que la taille et la configuration de la maison, qui jouent un rôle dans le choix de la VMC idéale.

Les prix varient également selon le rendement des VMC, vous pouvez en trouver des classiques et certaines qui sont à haut rendement.

Dans tous les cas, voici une estimation de prix pour chaque type de VMC :

  • Pour une VMC simple flux autoréglable, les prix varient entre 400 et 700 euros.
  • Pour une VMC simple flux hygroréglable, les prix varient entre 700 et 1200 euros.
  • Pour une VMC double flux, les prix varient entre 2000 et 3500 euros.