GUIDE AMENAGEMENT : bien choisir ses puits de lumière

La décoration des combles passe par le choix d’un éclairage adéquat à votre nouvel espace aménager. Cependant, l’éclairage des combles n’est pas seulement un choix esthétique, c’est aussi opter pour la solution la plus adéquate pour un espace réputé « difficile à éclairer » et savoir s’adapter aux particularités architecturales des combles dans le respect des limites de vos besoins en éclairage. Pour éclairer les combles naturellement et sans travaux, il existe de nombreuses solutions, parmi elles il y a le tout récent « puit de lumière ». Qu’est-ce que c’est ? Et comment fonctionne ce dispositif ?

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Le puit de lumière : qu’est-ce que c’est ?

Le puit de lumière, ou conduit de lumière est un dispositif qui sert à « puiser » la lumière du soleil et la transmettre dans les espaces aveugles ou les plus sombres. C’est en effet une sorte de tuyau lumineux mis en place sur la toiture et qui conduit jusqu’à des ouvertures créés au plafond pour diffuser la lumière naturelle dans l’endroit voulu. L’ouverture sera représentée par une surface vitrée, qui, avec un éclairage intense (notamment dans des périodes de fort ensoleillement), peut donner une impression de luminaire électrique à l’effet très Nature.

Pourquoi installer un puit de lumière ?

Le puit de lumière est une innovation à la fois astucieuse et esthétique, elle présente de nombreux avantages :

  • Excellente alternative pour palier à l’impossibilité d’installer une fenêtre.
  • Il permet de profiter d’un éclairage naturel plus sain pour la santé.
  • Economique sur la durée puisqu’il réduit la consommation électrique.
  • Grande homogénéité d’éclairage.
  • look esthétique et contemporain.
  • S’adapte à tous types de pièces des combles.

Composition et fonctionnement

Le puit de lumière est composé d’un dôme pour protéger la membrane prismatique qui capte et concentre le rayonnement lumineux vers l’intérieur du tube, d’un tube avec film réfléchissant qui permet de convoyer la lumière tout en évitant au maximum les déperditions, et d’un diffuseur avec lentille de diffusion.

Les puits de lumière existent en deux types :

  • avec des conduits rigides : possibles seulement pour les toitures plate
  • avec des conduits coudés ou flexibles : ils s’adaptent aux différentes configurations de chantier en réalisant des angles nécessaires pour puiser la lumière.

Les nombreuses marques offrent ensuite des modèles différents avec des formes coniques pour les tubes, des diffuseurs ronds ou carrés, et des modèles adaptés à chaque type de plafond : Placoplatre, brique, bois, faux plafond…

La pose d’un puit de lumière

La pose d’un puit de lumière n’est pas très complexe, mais nécessite quand même l’intervention d’un professionnel qui s’occupera d’effectuer une petite étude de la toiture, celle-ci servira à déterminer le type de conduit nécessaire et l’endroit le plus adéquat pour placer le puit de lumière. Il tiendra compte également de l’isolation existante et d’une installation effective dans le respect des exigences thermiques actuelles. Avec un modèle de 25 cm de diamètre, il est possible d’éclairer 14m².

Combien coute un puit de lumière ?

Le cout du puit de lumière varie naturellement en fonction des modèles (les matériaux avec lesquels ils sont fabriqués, leurs performances thermiques…), de la longueur du tube et de sa flexibilité. Les prix varient entre 350 et 400 euros HT pour les modèles flexibles et entre 500 à 600 euros HT pour les modèles coudés.*.

Les prix des poses varient également selon la complexité du chantier, vous pouvez compter de 300 jusqu’à 700 euros.

L’éclairage naturel en bref

Garantir un bon éclairage naturel de vos combles pendant la journée, c’est tout d’abord créer un espace de vie chaleureux et accueillant, mais aussi économiser sur les frais de consommation électrique et éviter de devoir assurer des luminaires supplémentaires de renfort. L’installation de fenêtre de toit est la première solution à laquelle on réfléchit quand on parle de combles, elles ont l’avantage de s’adapter aux pentes de toit et à assurer également l’aération de la pièce. Des baies vitrées peuvent être installées au niveau du pignon qui sera exploité esthétiquement pour sa forme atypique et surtout s’il donne sur un paysage apprécié. Des astuces de décoration peuvent également venir à la rescousse pour étirer visuellement l’espace des combles, cela est le cas pour la solution des revêtement sol et mur en couleur blanche, beige ou claire, ces couleurs permettent d’intensifier l’éclairage de la pièce.

L’éclairage électrique : choisir les luminaires pour combles

Pour éclairer les combles de nuit ou encore ajouter du renfort à un éclairage trop faible de jour, un choix des luminaires s’impose. On peut donc opter pour des lampes classiques si les combles sont parfaitement raccordés en électricité (ou disposent d’une installation autonome), ou encore opter pour des spots à rails, flexibles et facilement implantables dont les recoins les plus sombres. Les spots individuels offrent notamment l’avantage de souligner et mettre en valeur l’architecture atypique des combles. Une autre solution s’offre aux combles sans électricité, c’est les lampes LED autonomes et tout autant flexibles, elles sont également disponibles dans des modèles de basse consommation pour un usage au quotidien et économique. Pour choisir les luminaires des combles, il faut prendre en considération la hauteur de plafond disponible, plus celle-ci est basse, plus il faudra éviter toutes sortes de suspensions et d’éclairage vers le bas.

devis combles

Vos-Combles.fr

ECRIVEZ-NOUS