combles subventionsL’isolation des combles est loin d’être une mince affaire. Étant donné la quantité d’énergie gaspillée par les combles mal isolés et qui peut s’élever jusqu’à 30%, participant ainsi à la création de gaz à effet de serre qui représente une menace écologique, l’isolation des combles devient donc nécessaire. Cependant, elle n’en reste pas moins éprouvante et coûteuse.
Entre les matériaux isolants, qui sont plus chers car ils sont plus efficaces, ainsi que la main d’oeuvre nécessaire pour réaliser l’isolation, on peut très vite se retrouver avec des factures exorbitantes que l’on peinera à payer lorsqu’on n’a qu’un revenu modeste.
Doit-on pour autant abandonner le projet de l’isolation des combles ? Et bien non. En effet, afin d’inciter les foyers à revenu modeste à accomplir lesdits travaux d’isolation, l’état leur propose diverses aides et subventions afin de les accompagner dans leur démarche. Voici donc les différentes subventions ainsi que leurs conditions d’éligibilité.

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE :

credit impotLe principe est simple, dans le cas où vous effectuez des travaux d’amélioration énergétique dans votre domicile principal, vous pouvez demander un crédit d’impôt pour la transition énergétique afin de déduire de vos impôts sur le revenu une partie de la somme dépensée dans lesdits travaux. Vous pouvez en bénéficier, que vous soyez imposable ou non, la seule condition étant que votre logement soit votre résidence principale et qu’il soit achevé depuis au moins 2 ans. Si le montant du crédit dépasse celui de vos impôts sur le revenu, l’excédent vous sera reversé. Le plafond pour ce crédit est de 16 000 euros pour un couple contre 8000 euros pour une personne vivant seule.

L’éco-Prêt à Taux Zéro :

taux zeroVous pouvez opter pour l’éco-Prêt à Taux Zéro afin d’obtenir un prêt que vous allez rembourser avec un taux d’intérêts nul pour financer vos travaux d’isolation thermique. Celui-ci s’applique sous certaines conditions : que le logement en question, maison ou appartement, soit la résidence principale, et qu’il soit acheté après le 1er janvier 1948 et avant le 1er janvier 1990. Le montant du prêt est plafonné à 30 000 euros sur une période de 120 mois.

La réduction du taux de TVA à 5.5% :

Vous pouvez, à partir du 1er janvier 2014, bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5.5%, si vous envisagez des travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre habitat. Afin d’être éligible, votre logement doit être achevé depuis au moins deux ans. Contrairement aux deux options citées précédemment, la réduction du taux de TVA s’applique aussi bien aux résidences principales qu’aux résidences secondaires.

Les aides des fournisseurs d’énergie :

fournisseurs energieLes fournisseurs d’énergie, tel que EDF, peuvent vous fournir une aide afin de réaliser vos travaux d’économie d’énergie, à la seule condition que ces derniers soient réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette aide peut être donnée aux propriétaires ou locataires de résidences principales ou secondaires. Grâce à ces aides, vous allez pouvoir réaliser vos travaux, tandis que votre fournisseur d’énergie pourra obtenir un certificat qui témoigne de son incitation à réaliser des économies d’énergie.