combles craquentAvant d’aménager le comble de sa maison, celui-ci demeure un espace inoccupé, ce qui signifie qu’il n’est pas soumis à une charge d’exploitation continue. Ainsi, supportant une unique charge permanente, il arrive à résister aisément sans montrer la moindre faille de structure.

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Toutefois, il arrive par moment que la charpente ou le plancher du comble commencent à craquer, et ce, soudainement. En effet, que ce soit suite à un vieillissement important ou encore après son aménagement, il émet parfois des bruits inhabituels qui ont tendance à inquiéter les propriétaires. C’est pourquoi, à travers notre article, nous vous présentons quelques raisons ainsi que les astuces utiles pour venir à bout des craquements de votre comble.

Les craquements des combles : pour quelles raisons ?

Que votre charpente soit en bois, en acier ou encore industrielle, celle-ci peut parfois émettre des sons inquiétants. Tout comme le plancher de votre comble qui peut lui aussi présenter des dysfonctionnements, surtout lorsque vous marchez dessus. Il faut donc savoir que ce type de problèmes peut survenir suite à de multiples raisons, comme :

  • combles craquentUne mauvaise installation de la charpente, surtout si celle-ci n’a pas fait l’objet d’études et règles de calcul par des professionnels.
  • Une différence de température, et ce, essentiellement au niveau des charpentes neuves dont le bois n’est pas tout à fait sec.
  • L’invasion d’insectes xylophages, d’autant plus si la charpente en question n’est pas protégée et traitée au préalable.
  • La désolidarisation de certaines pièces de la charpente.
  • Un problème de calage des éléments de la charpente empêchant la dilatation totale des éléments de l’ossature.
  • Un taux d’humidité important sous le plancher du comble qui induit à un gonflement et, par conséquent, à un craquement du plancher.

Les craquements des combles : comment y remédier ?

Avant tout, dans le cas d’un comble qui craque, il est impératif d’analyser celui-ci afin d’identifier la source du problème. En effet, que les bruits soient légers, réguliers ou encore persistants, ils peuvent représenter un véritable danger pour la sécurité des habitants. D’autant plus quand ces derniers concernent la charpente, qui est l’élément principal de la structure de votre comble. De ce fait, que vous choisissiez d’établir un diagnostic par vos propres moyens ou bien de faire appel à des experts du domaine, il est primordial de définir la cause du craquement.

Par ailleurs, c’est seulement après avoir mis la main sur l’origine des craquements qu’il sera possible d’y apporter des solutions concrètes, lesquelles, de préférence, seront réalisées par des professionnels. Pour ce faire, nous mettons à votre disposition les solutions les plus courantes :

L’aménagement des combles : comment éviter le craquement ?

Compte tenu des risques encourus en cas de craquement de comble, il est plus judicieux d‘anticiper ce type de problèmes au préalable. De ce fait, si vous avez comme projet d’aménager le comble de votre maison, c’est le moment idéal pour prévenir et éviter ce type de craquements, et ce, que ce soit lors de la modification de la charpente ou bien de la consolidation du plancher.

En effet, au lieu de tenter d’y remédier au moment de l’émission du bruit, il est toujours préférable de ne courir aucun risque. Pour cela, il y’a de multiples astuces vous permettant de profiter d’un comble silencieux et stable, à savoir :

  • combles craquentFaire appel à une équipe de professionnels pour l’aménagement de votre comble perdu. Que ce soit pour l’étude ou bien la réalisation, il est essentiel de recourir à des spécialistes pour un aménagement réussi et surtout sécurisé.
  • En cas de modification de charpente, il faut recourir à des règles de calcul précises et spécifiques à votre cas, et ce, afin d’assurer la stabilité de la charpente, en toutes épreuves.
  • Veiller au respect des plans établis par l’architecte ou l’ingénieur à tous les niveaux du chantier d’aménagement.
  • Si l’aménagement est pris en compte par une entreprise de réalisation, il faut également souscrire à une garantie, qui elle, vous protège en cas de futurs problèmes.
  • Concernant la mise en place du plancher de votre comble, il faut toujours prendre en considération le taux d’humidité du sous-plancher avant l’installation de celui-ci.
  • Multiplier les liaisons entre les pièces de votre charpente. En clouant convenablement les éléments en bois, par exemple.