Que ce soit pour une construction neuve ou bien une rénovation, les travaux d’isolation figurent parmi les principaux. Ainsi, afin de parvenir à réaliser une isolation thermique ou acoustique, il est nécessaire de se munir d’isolants de qualité.

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Par ailleurs, concernant l’aménagement des combles qui requiert une rénovation énergétique de taille, l’accent est davantage mis sur l’isolation. Pour ce faire, l’utilisation de certains matériaux comme le vermiculite est plus approprié que d’autres. C’est pourquoi, nous nous sommes intéressés plus particulièrement à cet isolant.

Description de la vermiculite

vermiculiteIssue de la silicate de magnésie, la vermiculite est connue pour sa légèreté sans pareil pour les travaux d’isolation. D’ailleurs, elle est généralement associée au béton et autre matériau lourd, afin de diminuer les charges permanentes des constructions.

Il s’agit également d’une matière qui s’obtient à l’aide d’une expansion sous une chaleur de 1000°C, nécessitant ainsi un traitement hydrofuge par la suite. Toutefois, elle présente des performances techniques convaincantes, notamment en terme d’isolation acoustique en contribuant à la réduction de l’émission des bruits de tous types.

Celle-ci est également utilisée pour la constitution des substrats par les jardiniers et ce dans le but de les alléger. Ceci fait d’elle une matière idéale pour l’isolation des toitures végétalisées qui peuvent par ailleurs, prendre place sur les combles.

Concernant sa commercialisation, elle se fait sous deux formes :

  • En forme de panneaux, qui facilitent grandement sa mise en oeuvre.
  • En vrac, permettant de limiter les chutes, en s’adaptant parfaitement à la surface à isoler.

De ce fait, tout dépend des caractéristiques de votre chantier, vous pouvez opter pour le format de votre choix. Ceci dit, il faut savoir que dans les deux cas, sa mise en oeuvre reste simple, y compris dans les zones les plus difficiles d’accès. Ceci fait également d’elle un isolant privilégié pour l’isolation de vos combles et greniers.

Avantages de la vermiculite

En terme de performance énergétiques, la vermiculite a fait ses preuves sur le marché. Mais pas que, il s’agit également d’un matériau durable et naturel dont nous allons connaitre les principaux avantages.

Ses caractéristiques techniques

vermiculiteBien que celle-ci soit plus utilisée pour l’isolation acoustique que thermique, elle présente tout de même des performances pour les deux et constitue aujourd’hui l’un des isolants les plus utilisées dans le secteur du bâtiment. Ainsi, il faut savoir que :

  • Avec un λ soit une conductivité thermique, allant de 0,06 à 0,08 W/(m.K), elle se situe dans la moyenne.
  • Elle réduit considérablement l’émission des bruits aériens et ceux d’impact.
  • Il s’agit également d’un isolant incombustible, détenant une haute résistance au feu.

Sa durée dans le temps

considérée comme inaltérable dans le domaine du bâtiment, la vermiculite jouit d’une longévité sans pareil. En effet, que ce soit par rapport à son caractère imputrescible ou bien à sa haute résistance aux rongeurs, celle-ci conserve ses qualités techniques dans le temps. De même, au moyen de la perlite qui la compose, ce matériau naturel demeure stable et jouit d’une grande résistance à l’usure.

Mise en oeuvre

Grâce à une masse volumique avoisinant les 100 kg sur le m², l’une des principales qualités de la vermiculite reste son poids plume, lui permettant d’être posée sur les sols fragiles. Ainsi, plus souvent vendue en forme de granulés en vrac, il vous suffit de la dévider entre les deux parois de votre comble ou bien de la poser délicatement sur le sol.

Autres avantages de la vermiculite

  • Elle provient d’une ressource naturelle et est par conséquent disponible en abondance.
  • Elle figure parmi les matériaux économiques, d’autant plus qu’elle est facilement réutilisable, au moyen de son recyclage.
  • Elle n’est composée d’aucune substance allergène, ce qui l’empêche de provoquer toutes sortes d’irritations, y compris sous un effet de chaleur.
  • Elle convient particulièrement à l’isolation des combles et toitures.

Inconvénients de la vermiculite

vermiculiteBien que la vermiculite soit l’un des isolants les plus conseillés pour l’aménagement des combles, il présente tout de même des inconvénients sur quelques niveaux dont le principal concerne sa consommation énergétique, notamment durant le transport. En effet, malgré le fait qu’il soit naturel, son taux d’énergie grise consommée est assez élevé soit de l’ordre de 230 kWh/m³.

Par ailleurs, son second inconvénient est sa sensibilité à l’humidité ainsi qu’à la vapeur d’eau, nécessitant ainsi un traitement hydrofuge. Ceci risque fortement de diminuer ses qualités naturelles d’une part et augmenter son prix d’une autre part.

Un autre élément fait controverse la concernant, il s’agit de la présence éventuelle d’amiante, qui elle, est extrêmement dangereuse pour la santé.

Prix de la vermiculite

En général, le prix moyen de la vermiculite sans pose varie entre 10 et 15 €/m². Toutefois, il faut savoir que celui-ci dépend d’un paramètre principal soit la résistance thermique obtenue. De ce fait, tout dépend de l’activité, de l’exposition et d’autres caractéristiques de votre comble, sachez que :

  • Si vous souhaitez atteindre une résistance de 0,4 m².K/W, le prix à payer est de l’ordre de 2,20€/ m².
  • Si vous voulez plutôt atteindre une résistance thermique de 1 m². K/W, le tarif à payer est 5,50€/ m².