GUIDE ISOLATION : bien choisir ses fenêtres de toit

Au niveau des combles aménagés, une fenêtre de toit permet d’apporter davantage de lumière et transforme la nouvelle pièce en un agréable lieu de vie. Son rôle ne s’arrête pas là puisque même isolés, les combles ont tendance à laisser passer la chaleur de l’extérieur. On vous dit comment une fenêtre de toit bien choisie peut réduire la chaleur estivale dans les combles.

Quel emplacement et quelles dimensions pour sa fenêtre de toit ?

Les fenêtres de toit exigent des toitures dont la pente est d’au moins 15%. Elles doivent de plus être positionnées à une distance minimale d’un mètre par rapport au sol. Sachez par ailleurs que la RT2012 exige que le total des surfaces vitrées de l’habitation soit équivalent à au moins 1/6 de la surface habitable. Il vous suffit donc de diviser la superficie de vos combles par 6 pour connaître la superficie minimale de la fenêtre de toit. Au lieu d’opter pour une seule fenêtre de toit plus ou moins grande, pensez à répartir de petites fenêtres de toit en différents emplacements de vos combles en tenant compte de l’exposition de la pièce.

Quel type d’ouverture pour sa fenêtre de toit ?

On distingue plusieurs types d’ouvertures de fenêtres de toit. Leur choix devra tenir compte bien évidemment du renouvellement de l’air qu’elles offrent mais aussi de la configuration de la toiture et de l’espace disponible. Pour une fenêtre de toit, c’est l’ouverture à l’italienne qui est conseillée. La fenêtre s’ouvre vers l’extérieur à partir du bas (elle va dans le sens inverse de la fenêtre dite à soufflet). Elle préserve l’espace habitable et empêche les éléments extérieurs de pénétrer l’habitation. La fenêtre basculante est idéale pour assurer une bonne aération mais elle réduit quelque peu l’espace habitable. Plusieurs autres types d’ouvertures existent notamment la fenêtre oscillo-battante qui permet d’aérer tout en maintenant une faible ouverture ou encore l’ouverture coulissante qui permet de gagner un maximum d’espace au niveau de ses combles. Si vous souhaitez pouvoir tirer profit de vos fenêtres de toit, laissez votre fenêtre ouverte une bonne partie de la nuit pour rafraîchir les combles.

Quel matériau choisir pour le cadre de sa fenêtre ?

Tous les matériaux n’ont pas forcément les mêmes performances thermiques. Pour les cadres des fenêtres, on rencontre essentiellement du PVC, du bois ou de l’aluminium. Le PVC est de plus en plus utilisé car il allie plusieurs qualités : il est bon marché, facile d’entretien et surtout, c’est un très bon isolant thermique. Le PVC ne permet en revanche pas de personnaliser sa fenêtre de toit.

Le bois a également de bonnes performances. Il a aussi un atout esthétique indéniable car c’est un matériau naturellement chaleureux. Il offre par ailleurs de grandes possibilités de personnalisation. Enfin, l’aluminium a des performances thermiques un peu moins bonnes et est assez coûteux. Par contre, les possibilités de personnalisation sont étendues avec l’aluminium et il permet d’obtenir une menuiserie plus fine ce qui maximise la luminosité des fenêtres. Notez que certains fabricants ajoutent de la mousse isolante aux fenêtres de façon à combler les ponts thermiques.

Quels sont les points à vérifier pour une réduction efficace de la chaleur ?

Pour limiter la pénétration de la chaleur à travers les fenêtres de toit, plusieurs solutions existent. Le double vitrage permet d’optimiser les performances thermiques des combles tout en offrant plus de sécurité du fait de sa plus grande résistance. Le double vitrage est constitué de deux vitres entre lesquelles se trouve une lame d’air ou de gaz rare (le krypton, l’argon ou le xénon). En hiver, cela permet de maintenir la chaleur à l’intérieur de l’habitation et en été, cela l’empêche de pénétrer à l’intérieur de l’habitation. Vous pouvez vous référer aux mentions Ug ou Uw qui indiquent le coefficient de transmission thermique des vitres ou des fenêtres (cadre et vitrage). Ils doivent être aussi faibles que possible. Certains doubles vitrages donnent aussi la possibilité de réduire les bruits extérieurs.

Vous pouvez en outre penser à des stores ou à des volets pour limiter la pénétration de la chaleur dans vos combles et ce en fonction de l’exposition de votre fenêtre. Vous pouvez aussi penser aux films solaires (ou films de protection solaire) adhésifs à placer sur la face extérieure de la fenêtre (certains recommandent le placement à l’intérieur pour des raisons de durabilité). Ils permettent de réduire la chaleur en contrant l’énergie solaire mais peuvent aussi réduire sensiblement l’apport de lumière. Les fabricants travaillent de plus en plus sur ce point pour que les films solaires offrent une luminosité maximale. Le vitrage sans tain (qui permet de voir l’extérieur mais qui ne permet pas de voir l’intérieur de la pièce à partir de l’extérieur) permet aussi d’améliorer les performances thermiques des combles.

En dehors du vitrage, certaines fenêtres peuvent assurer d’elles-mêmes et par un mécanisme spécifique la ventilation de vos combles sans que vous ayez à les ouvrir. Une ouverture motorisée vous permettra d’ouvrir votre fenêtre de toit même si elle est difficile d’accès. Certains modèles donnent aussi la possibilité de programmer les ouvertures à des heures déterminées.

devis travaux combles