Lorsque l’on veut aménager ses combles, faut-il encore savoir tous les détails nécessaires liés à cet aménagement. Est-il tout d’abord possible d’aménager ses combles et/ou de les rénover ? Y a-t-il des démarches administratives à suivre et faut-il un permis de construire pour aménager des combles? Voici donc tout ce qu’il faut savoir avant de débuter les travaux en question.

Mes combles sont-ils habitables ou non ?

De manière très logique, il faut avant tout savoir si ses combles sont habitables ou pas. Plusieurs critères sont donc à prendre en considération et pour que les combles soient aménageables il faut :

  • qu’ils soient accessibles : effectivement, si vous ne parvenez pas à atteindre vos combles, cela nécessitera d’entreprendre des travaux pour que ces derniers deviennent accessibles.
  • Que vous puissiez vous tenir debout dans la pièce : l’espace entre la toiture et le sol de vos combles doit en effet être d’au moins 1 mètres 80. Si ce n’est pas le cas, vos combles seront considérés comme non habitables. Cependant, il est toujours possible de remédier à cela en entreprenant des travaux de rehaussement de la toiture. Aussi, il arrive souvent que même si la hauteur est moins de 1 mètres 80, les pièces soient réaménagées en chambres ou espaces de jeux spécialement pour enfants.

Donc si vos combles ne sont pas aménageables, il vaut mieux faire appel à des professionnels pour vous guider.

Quelles sont les démarches administratives ?

Pour l’aménagement des combles, une déclaration est généralement nécessaire. Ce n’est pas la même chose qu’un permis de construire.

Pour les travaux qui ne modifient pas l’aspect extérieur de la maison, l’aménagement des combles est sans autorisation.

La déclaration

Avant de débuter l’aménagement de ses combles il faut une autorisation, et donc remplir une déclaration d’aménagement de combles pour s’assurer que vos travaux respectent toutes les règles d’urbanisme.

Il existe donc deux formulaires : un qui doit être rempli si vous comptez poser des fenêtres sur vos pentes, et un autre si vous voudriez agrandir l’espace tout en le laissant inférieur à 20 mètres carrés ou 40 mètres carrés si votre commune possède une couverture PLU (plan local d’urbanisme).

Avec ces formulaires, vous aurez une liste de documents qui doivent être remis avec les formulaires remplis. Le dossier au complet devra être remis à la mairie de votre commune en deux exemplaires.

Après cela, il ne vous manquera plus que d’afficher au vu de tous l’extrait de la déclaration et les travaux exacts entrepris (au mieux, sur une pancarte devant votre maison) jusqu’à ce que vos travaux soient enfin finis.

Et le permis de construire ?

Un permis de construire ne sera nécessaire que si la surface de vos combles dépasse les 20 mètres carrés.

Les normes à respecter après réception de l’autorisation et/ou du permis

Effectivement, pour que vos travaux soient en règles, vous devez vous assurer que certaines normes soient respectées, et c’est ainsi pour tous types de travaux.

En ce qui concerne les combles en particulier, il faudra respecter :

  • des normes thermiques : il faut que vos combles aient une pose d’isolation thermique afin que la pièce ne soit pas trop chaude en hiver et trop froide en été. Cela vous permettra également de limiter votre consommation d’énergie.
  • Des normes acoustiques : il faut une isolation phonique pour vous protéger vous et vos voisins contre les différents types de bruits.
  • Des normes environnementales (ou de voisinage) : ces normes vous imposent de laisser une certaine distance entre vos fenêtres et les bâtiments à proximité.