GUIDE ISOLATION : tout savoir sur la pose de panneaux rigides ou semi-rigides

La technique d’isolation consistant à poser des panneaux rigides ou semi-rigides a pour avantage principal sa facilité de mise en place. La pose est également peu coûteuse, rapide et peu contraignante. Il existe une grande variété de matériaux rigides ou semi-rigides à utiliser pour l’isolation des combles ce qui permet de répondre aux exigences de chacun.

Qu’est-ce que la pose de panneaux isolants ?

Pratiquement tout est dit dans le nom de la technique d’isolation. Elle consiste à fixer des panneaux rigides (polystyrène expansé ou extrudé, fibre de bois, polyuréthane, etc.) ou bien des rouleaux d’isolants semi-rigides (laine minérale ou végétale) dans les zones à isoler : plancher et plafond pour des combles perdus et rampants pour des combles aménagés. Pour certains matériaux isolants, le fait d’être sous forme de panneaux rigides permet d’obtenir plus de confort durant l’été car leur densité plus élevée permet de mieux contrer la chaleur. Si on s’est habitué à rencontrer le polystyrène pour l’isolation des murs et du sol, sachez qu’il peut, sous certaines conditions, être utilisé pour l’isolation des combles.

Les avantages de la pose de panneaux isolants

La pose des panneaux rigides ou des rouleaux semi-rigides est un véritable jeu d’enfant, encore plus simple que l’épandage. C’est même la technique d’isolation des combles la plus simple à réaliser à tel point que de nombreuses personnes la font elles-mêmes (même si cela peut priver des aides financières pour les travaux d’isolation). On n’a pas besoin de matériel lourd, ni de protections particulières (masques, gants, lunettes) pour manipuler les panneaux rigides. De la colle ou du mortier (on peut aussi les visser) ainsi que des cales sont nécessaires pour mettre en place les panneaux rigides. Il faut par ailleurs simplement prévoir une scie pour découper les panneaux.

Les rouleaux semi-rigides sont tout aussi simples et rapides à mettre en place. Leur texture permet un découpage en toute facilité (les isolants semi-rigides peuvent être découpés à l’aide d’un couteau à pain). On peut les déposer sans collage en les mettant simplement entre les poutres en bois et en veillant à croiser les différentes couches afin de réduire au maximum les ponts thermiques et ainsi maximiser les performances de l’isolation.

Quand faut-il recourir à la pose de panneaux isolants rigides ?

On a tendance à choisir la mise en place de panneaux rigides pour des combles aménagés car ils présentent un certain esthétisme et facilitent la mise en place d’une plaque de plâtre laquelle est nécessaire si vous optez pour des matériaux inflammables comme le polystyrène. La plaque de plâtre est aussi sensée recevoir le parement de finition. Il est possible de se passer des plaques de plâtres avec certains isolants comme la fibre de bois. Rien n’empêche tout de même de mettre en place les panneaux rigides ou les rouleaux semi-rigides dans des combles perdus et ce en les positionnant au niveau du plancher entre les solives en plus du plafond. Pour les panneaux rigides, il est nécessaire que les surfaces sur lesquelles ils seront disposés soient parfaitement planes pour obtenir une isolation de qualité. C’est pour cette raison-là que les panneaux rigides sont les plus répandus pour l’isolation des toits-terrasses. Il faut en outre qu’il y ait un minimum de surface disponible (en particulier la hauteur sous plafond) au niveau des combles même s’ils sont perdus pour pouvoir mettre en place simplement les panneaux isolants rigides ou souples (Dans le cas contraire, la technique du soufflage est à préférer). Que les combles soient aménageables ou perdus, il est impératif de vérifier la qualité du bois et de s’assurer qu’il n’est pas endommagé avant l’entame des travaux d’isolation (il faudra sinon le traiter). Veillez aussi à protéger les prises électriques durant les travaux d’isolation.

Coût de la pose de panneaux isolants rigides ou semi-rigides

L’isolation à l’aide de panneaux rigides ou de rouleaux semi-rigides est, contrairement au sarking, l’une des techniques les plus économiques en matière d’isolation (il faut compter entre 8 et 20 € par m² pour les matériaux). Outre le fait que vous puissiez la faire vous-même, la technique ne coûte pas non plus très cher lorsqu’elle est effectuée par un professionnel. Les panneaux rigides ou souples sont très rapides à mettre en place car un seul panneau permet de couvrir une surface importante en une seule fois.

devis travaux combles