Le permis de construire est demandé lorsque la surface sur laquelle les travaux sont faits dépasse les 20 mètres carrés. Il arrive parfois que lorsque notre permis de construire est en cours de validité, nous décidons d’ajouter des travaux (concernant des fenêtres en plus par exemple). A ce moment-là, les détails des travaux ne sont plus les même que ceux donnés lors de la première demande du permis et il faudra donc le modifier. Comment savoir s’il faut une autorisation pour un changement de fenêtres ou alors une modification du permis ? Voici toutes les informations nécessaires, reliées aux travaux pour vos fenêtres.

Quand faut-il une autorisation ?

Quand il est question de changer vos fenêtres, la demande d’autorisation dépend de la nature des travaux que vous voudriez entreprendre. Il existe trois figures de cas différents reliés à des travaux pour fenêtres :

  • Changer à l’identique.
  • Remplacer des fenêtres de couleur ou de matériaux différents.
  • Changer une fenêtre et modifier un ancien élément.

Pour que vous puissiez avoir une meilleure idée de quoi il s’agit, et les démarches à suivre pour chacun de ces cas de figure, voici quelques détails.

Changement à l’identique

Ce cas-là est le moins compliqué, car lorsque l’on change une fenêtre à l’identique cela veut dire que la nouvelle fenêtre sera la même que l’ancienne et il n y a pas besoin d’une autorisation. Il n’est donc pas question de toucher à la taille d’une ouverture (agrandissement ou réduction). On doit retrouver exactement les mêmes caractéristiques qu’avant en forme, en couleur et en nombre.

Ce type de travaux est considéré comme un entretien ou une réparation. Il est à noter que même s’il y a un changement pas tout à fait à l’identique mais que visuellement parlant, le résultat est le même (double vitrage par exemple), le principe reste le même.

Remplacer des fenêtres différentes

Ce type de rénovation transforme évidemment l’aspect extérieur de la maison, il est donc absolument nécessaire d’avoir une autorisation pour cette dernière. Peu importe la nature du changement, aussi petit soit-il, tant que l’aspect visuel est modifié il n’est pas possible de débuter sans avoir une autorisation de la part de la mairie. Par exemple, passer du bois verni au bois blanc est un changement visuel, cependant passer d’un matériau à un autre en gardant la même couleur ne nécessite aucune autorisation. Notez que dépendamment des communes, parfois certains matériaux peuvent être interdits ou carrément imposés. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à se renseigner directement.

Modifier un ancien élément

Modifier un ancien élément existant est la même chose que de faire une modification de l’aspect extérieur d’une façade, par exemple si vous voulez modifier une fenêtre déjà existante. Encore une fois, il faudra déposer une demande et attendre l’obtention de cette dernière pour pouvoir débuter ses travaux. Une modification peut prendre des aspects très différents, à savoir :

  • Remplacement d’une fenêtre à 2 vantaux par 1 unique vantail : grâce à cela, vous aurez un espace plus lumineux.
  • Remplacement d’une fenêtre ancienne sur laquelle figuraient des petits bois par une autre sur laquelle il n’y en a pas.
  • Remplacer une porte fenêtre ayant une allège par une porte fenêtre faite complètement de vitres.

Tout ceci sont des types de modifications qui, malheureusement changent l’aspect visuel extérieur aussi minime soit-il.

Il n y a cependant pas de modification de permis de construire pour des fenêtres uniquement. Ces dernières sont considérées comme des travaux légers et ne demandent qu’une autorisation.