Dans la catégorie des isolants thermiques et phoniques, il existe une panoplie de matières pouvant servir à limiter les déperditions thermiques et l’émission des bruits. Par ailleurs, qu’ils soient de nature organique, végétale ou minérale, les isolants naturels sont davantage appréciés dans le secteur du bâtiment d’aujourd’hui. Ceci revient d’un côté à leurs respect pour l’environnement et d’un autre côté à leur possibilité de servir dans le cadre de constructions à basse consommation énergétique. Pour cela, à travers notre article, nous nous intéressons particulièrement à l’un de ses matériaux sains soit la laine de coco.

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Description de la laine de coco

laine cocoS’agissant d’une matière végétale, la laine de coco est extraite des fibres qui entourent la coque des noix de coco et ce à travers un processus complètement respectueux de l’environnement. Par la suite, ces fibres sont traitées à l’aide de sel de bore et sont soudées entre elles afin de former des complexes fibreux compacts.

Par la suite, afin de pouvoir s’adapter à l’isolation des multiples parois, cette laine de coco est conditionnée et commercialisée sous différentes formes à savoir :

  • En vrac.
  • En rouleaux souples.
  • En panneaux semi-rigides.
  • En plaques résilientes.

Comme, celle-ci est souvent associée au liège expansé et ce dans le but de former des plaques isolantes présentant des performances supérieures.

En outre, que ce soit pour des parois verticales, des planchers ou des toitures, la laine de coco convient à l’isolation de tous les espaces, y compris les plus humides. En effet, à travers une grande résistance à l’humidité, celle-ci correspond parfaitement à l’isolation des combles.

Avantages de la laine de coco

Comme la majorité des isolants végétaux, la laine de coco jouit d’un grand nombre d’avantages et ce que ce soit par rapport à ses performances énergétiques, son comportement face aux changements climatiques ou encore vis-à-vis de sa mise en oeuvre. Ainsi, afin de vous faire part de l’ensemble de ses atouts, nous avons répartis ses avantages en plusieurs catégories :

Propriétés techniques et énergétiques

isolation thermiqueD’abord, il faut savoir que la laine de coco constitue un excellent complexe thermo-acoustique mais pas que, elle profite également d’une grande stabilité dimensionnelle. Ceci revient à ses performances à l’instar de :

  • Sa conductivité thermique qui est de l’ordre de 0,037 à 0,047 W/(m.K), lui permet de faire partie des meilleurs isolants thermiques.
  • Sa capacité de réduction des bruits, avec notamment 25 à 35 dB pour les bruits d’impacts et 47 dB pour les bruits aériens.
  • Sa grande perméabilité à la vapeur d’eau qui est de l’ordre de 1 à 2 soit l’un des meilleurs taux sur le marché. Cet aspect lui permet de sécher rapidement et sans aucun impact.

Durée de vie et résistance

Grâce à son caractère imputrescible naturel, la laine de coco jouit d’une grande longévité et est parfaitement résistante à l’usure. D’autant plus qu’elle présente une grande résistance aux insectes et toutes sortes de bactéries. Ceci en fait d’elle un isolant idéal pour les combles où la présence de champignons et autres insectes est davantage fréquente, compte tenu de la forte condensation de l’air.

Mise en oeuvre

Sachant que la laine de coco est disponible sous divers formats, ceci lui permet d’être facilement installable et ce même dans les endroits les plus difficiles d’accès. Toutefois, il faut savoir que la forme la plus simple à poser reste celle qui est associée à une plaque de liège.

Inconvénients de la laine de coco

nocive environnementBien que la laine de coco présente de nombreux atouts pour le secteur du bâtiment, elle est tout de même nocive pour l’environnement sur certains plans et ce malgré son origine écologique. En effet, que ce soit par rapport au fait qu’elle soit cultivée principalement en Asie du Sud-Est, nécessitant un transport et par conséquent, produisant une grande émission de CO2 ou bien vis-à-vis de son bilan d »énergie grise qui lui, est important, elle ne figure pas parmi les isolants les plus propres.

Par ailleurs, celle-ci compte d’autres inconvénients comme :

  • Son prix extrêmement élevé.
  • Son cycle de vie énergivore avec plus de 230 kWh/m3 et ce malgré ses possibilité de recyclage.
  • Sa faible résistance au feu, nécessitant le recours vers les produits chimiques et réduisant par conséquent, son caractère naturel.

Prix de la laine de coco

En général, si vous souhaitez opter pour la laine de coco pour l’isolation de combles, il faut prévoir un budget compris entre 25 à 30 €/m². Cependant, il est possible de diminuer celui-ci, en optant pour une laine de coco à faible résistance et dans ce cas, pour un isolant avec un R=1 m².K/W, le prix est de 10,8€/m². Par contre, pour un prix de 27€/m², la résistance de la laine de coco peut largement augmenter, atteignant une valeur de 2.5 m².K/W