GUIDE ISOLATION : Isolation phonique

Quand on pense à l’isolation, on l’assimile le plus souvent à l’isolation thermique. Pourtant, en raison de l’emplacement ou juste pour jouir d’un intérieur silencieux, il peut être nécessaire de se pencher sur l’isolation phonique. On doit alors s’attaquer à plusieurs aspects de la question en commençant par établir des objectifs de performances avant de pouvoir ensuite choisir le matériau isolant qui correspond le plus à ses exigences. Enfin, il faudra compléter l’isolation par des équipements qui vont venir renforcer le confort acoustique.

Performances de l’isolation phonique

isolationComme pour l’isolation thermique, on doit se référer à des indicateurs de performance pour sélectionner le bon isolant phonique. Les bruits produits à l’intérieur ou dans l’environnement d’une habitation peuvent être de différentes natures. On distingue ainsi les bruits aériens et les bruits de chocs. À chaque type de bruit correspond un indice de performance le ciblant. S’exprimant tous deux en décibels, ces deux indices vous permettent d’orienter votre choix de matériau isolant en fonction du type de bruit que vous souhaitez réduire. Il existe en plus un indice connu comme étant le coefficient d’absorption acoustique qui indique dans quelle mesure une onde sonore est absorbée par un matériau isolant. Outre le décibel, il est possible de s’appuyer sur le décibel A pour évaluer les niveaux sonores tels qu’ils sont perçues par l’oreille humaine.

La liste des matériaux isolants utilisables est longue, on y trouve les laines minérales qui sont aussi de bons isolants thermiques, des isolants phoniques d’origine naturelle, l’argile expansée, la perlite, la vermiculite, la mousse phénolique et les aérogels qui sont des matériaux encore rares sur le marché. On pourra associer un de ces matériaux à une toiture végétalisée pour accroître les performances de l’isolation.

Comment procéder à l’isolation phonique des combles ?

faux plafondEn faisant une étude acoustique avec l’aide d’un professionnel, il vous sera possible de déterminer le niveau d’exposition de votre habitation aux bruits sachant qu’il existe 5 catégories différentes. De là, la NRA (ou Nouvelle réglementation thermique) vous servira de référence pour connaître les corrections à apporter. L’étude acoustique est un préalable à ne pas négliger. L’acousticien va recenser l’ensemble des bruits présents à l’intérieur et autour de l’habitation et proposer des solutions adéquates pour chaque type de bruits en fonction des objectifs de performance et du niveau sonore auquel l’habitation est soumise.

Un phénomène physique nommé l’effet masse-ressort-masse intervient pour garantir le bon fonctionnement de l’isolation phonique. C’est ce phénomène qu’on cherche à reproduire à travers la mise en place du Sarking ou d’un faux-plafond. Si vous tenez à insonoriser vos combles par rapport au reste des pièces de l’habitation, les solutions d’isolation phonique viseront plutôt le plancher.

Les différents équipements pour améliorer l’isolation phonique des combles

Si vous souhaitez parfaire l’isolation phonique de vos combles, vous pouvez vous tourner vers des équipements conçus à cet effet. Vous ne pouvez en tout cas pas compter sur de vieilles fenêtres de toit aux menuiseries défectueuses pour remplir cette fonction car elles vont au contraire faire baisser les performances acoustiques de l’isolation phonique des combles.

double vitrageLes solutions à ces fenêtres sont le double vitrage asymétrique ou non, le triple vitrage, l’utilisation de verre feuilleté acoustique ou encore le remplacement des menuiseries. Le double vitrage agit de façon spécifique sur les performances thermiques tandis que lorsqu’il est asymétrique, ses performances acoustiques sont décuplées sans porter atteinte à la qualité des performances thermiques. Le triple vitrage fournit une amélioration tangible des performances thermiques mais une différence relativement faible sur les performances acoustiques.

Une fois réglé le problème des fenêtres, vous pourrez envisager de recourir à une toiture végétalisée. Cette solution est idéale pour améliorer à la fois les performances thermiques et acoustiques des combles tout en servant d’élément décoratif qui donnera plus de personnalité à l’habitation.

devis combles

devis travaux combles