GUIDE ISOLATION : isoler ses combles efficacement

Qu’on souhaite procéder à l’isolation thermique ou phonique de son habitation, la finalité est la même : se sentir bien chez soi quelle que soit la saison. On ne peut espérer parvenir à cet objectif sans s’être renseigné sur tout ce qui peut être en relation avec le sujet, des matériaux isolants aux techniques d’isolation en passant par des éléments supplémentaires qui permettront d’augmenter le confort thermique et acoustique de l’habitation.

Isolation thermique

Isoler selon le type de combles

Combles perdus et combles aménagés n’ont pas les mêmes besoins en matière d’isolation. Les premiers nécessitent la prise en compte de l’aspect esthétique et de l’espace disponible une fois l’isolation achevée. Pour les seconds, on doit s’intéresser à l’espace disponible pour l’exécution de l’isolation lequel permettra de s’orienter vers telle ou telle solution d’isolation.

Les différentes techniques d’isolation

Il existe 4 méthodes différentes d’isolation thermique. Le soufflage et l’épandage sont des méthodes relativement similaires d’isolation des combles. Elles consistent à répandre un matériau isolant sous forme de flocons au niveau des zones à isoler. Dans le cas du soufflage, une machine est utilisée pour répandre l’isolant tandis que pour l’épandage, le matériau est réparti manuellement. Les deux méthodes sont économiques et efficaces.

La pose de panneaux isolants rigides ou semi-rigides est également efficace. Elle peut convenir aux combles perdus comme aux combles aménagés mais est surtout souhaitable pour les combles aménagés pour son esthétisme. Une dernière méthode d’isolation thermique est le Sarking. Cette méthode est certainement la plus efficace de toutes mais aussi la plus onéreuse. Elle permet de préserver l’espace intérieur et d’être protégé des conditions météo les plus rudes.

Savoir choisir son matériau isolant

Choisir son matériau isolant implique de connaître les principaux critères qui permettent d’évaluer sa performance. Il faut d’abord tenir compte de sa conductivité thermique mais aussi comprendre de quelle manière elle est corrélée à la résistance thermique et à l’épaisseur nécessaire pour atteindre une résistance thermique qu’on devra préalablement se fixer.

Après avoir compris ces différentes notions essentielles, on pourra décider du matériau isolant à utiliser en fonction de son budget, de son impact sur l’environnement ou de ses préférences. Les laines minérales sont les matériaux les plus utilisés pour l’isolation thermique car elles offrent un bon compromis entre performance et prix.

Les solutions pour éviter la chaleur excessive durant l’été

Les combles ont tendance à trop s’échauffer durant l’été et lorsqu’ils sont aménagés, cela peut vite devenir très gênant pour les occupants. Pour remédier à cela, il existe beaucoup de solutions. Vous pouvez penser à installer une fenêtre de toit. Avec un emplacement bien choisi et des menuiseries faites à partir du bon matériau, leur efficacité sera accrue pour apporter de la fraîcheur aux combles. Vous pouvez aussi y ajouter des volets ou des stores pour que les rayons lumineux soient davantage freinés.

Pour gagner en fraîcheur sans pour autant sacrifier la luminosité des combles, vous pouvez penser à des équipements conçus pour réduire la chaleur comme le climatiseur ou le ventilateur brumisateur.

Isolation phonique

Performances de l’isolation phonique

Dans une habitation, les bruits sont classés en bruits aériens et bruits de choc. Pour chacun d’entre eux, il existe un coefficient spécifique appliqué en isolation phonique et qui indique à quel point ils sont réduits. A cela s’ajoute le coefficient d’absorption acoustique. Grâce à ces différents indices de performance, il sera plus facile de choisir le bon matériau isolant.

Comment se fait l’isolation phonique des combles ?

Comme pour l’isolation thermique, il existe une réglementation qui revient sur des exigences de performances pour les habitations situées dans un environnement particulièrement bruyant. Il est nécessaire de faire appel à un acousticien pour répertorier les différents bruits qui agissent sur l’habitation et proposer des solutions appropriées et qui se plient aux exigences de la réglementation.

Les différentes méthodes d’isolation phonique d’une habitation s’appuient sur un phénomène physique connu comme l’effet masse-ressort-masse. Seuls la création d’un faux-plafond et le Sarking correspondent à ce schéma. Le plancher sera ciblé pour une isolation phonique des combles par rapport aux autres pièces.

Comment améliorer l’isolation phonique des combles ?

Pour éviter que les bruits de l’extérieur ne s’insinuent à l’intérieur de l’habitation, la première chose à faire est de vérifier la qualité des menuiseries de la fenêtre et son vitrage. Le double vitrage et surtout le double vitrage asymétrique permettent de réduire significativement les bruits provenant de l’extérieur. Vous pouvez aussi penser au triple vitrage ou à des vitres spécialement traitées pour réduire le bruit. De plus, la toiture végétalisée permettra de réduire davantage les bruits extérieurs tout en apportant une touche ornementale à l’habitation.

devis combles