GUIDE FINANCEMENT : tarifs matériaux isolation thermique

tarifs matériaux isolation thermiquePour parvenir à une estimation globale des tarifs d’isolation thermique, il faut tenir compte d’abord du type d’isolation thermique pour lequel on a opté, le type de structure qu’on souhaite isoler, ensuite le prix des matériaux qui seront utilisés pour réaliser ses travaux d’amélioration énergétique. Comment donc faire les comptes pour ces derniers ? Voici quelques pistes :

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Quels prix pour un isolant thermique ?

tarifs matériaux isolation thermiqueLes prix des isolants thermiques sont tout autant variés que le témoigne la multitude des matériaux d’isolation existant sur le marché. Les plus onéreux, mais aussi les plus performants sont les isolants « nouvelle génération » tels le béton cellulaire (20 à 45 €/ m²) et les PIV (Panneaux sous Vide) dont les prix se situent entre 40 et 60 € le m². L’isolant thermique le moins couteux sur le marché est la paille (à partir de 2€/m2), la paille présente néanmoins un inconvénient : elle peut nécessiter des épaisseurs importantes pour atteindre un niveau d’isolation minimum, ce qui peut affecter considérablement l’aspect extérieur de la structure à isoler. Entre les deux, les isolants minéraux tels la laine de roche et de verre offrent un bon compromis, à la fois résistants, isolants en acoustique et bons marchés, ils sont les préférés dans les ménages français.

tarifs matériaux isolation thermiquePour faire votre choix en isolant thermique, pensez d’abord à votre retour d’investissement et à la longévité de votre matériau, pour ainsi ne pas être obligé de refaire les travaux en peu de temps. N’oubliez pas que les couts des matériaux peuvent être considérablement allégés grâce aux nombreux dispositifs d’aides existants, certains ne couvrent certes pas la totalité des frais (par ex. le prix de pose est parfois exclu) mais la plupart tiennent compte des couts de l’isolant.

Concentrez donc votre choix sur d’autres paramètres très importants comme :

  • le niveau de résistance thermique (le minimum imposé par la réglementation est de 2 à 2,3 m².K/W)
  • La résistance à l’humidité (ɥ) : condition essentielle dans les régions pluvieuses. Les isolants recommandés ici sont le polyuréthane, la fibre de bois et le polystyrène extrudé.
  • La résistance au feu : exprimée en M, sur une échelle de M0 à M5 des plus résistants au plus inflammables.
  • L’isolation acoustique : exprimée en dB (décibels), l’idéal est ainsi d’assurer à la fois une isolation thermique et acoustique pour votre logement.

Combien coute la pose d’un isolant thermique ?

Pour comprendre le cout de la mise en œuvre de votre isolation thermique, posez-vous les bonnes questions :

  • tarifs matériaux isolation thermiqueITE ou ITI ? : la pose d’une isolation thermique extérieure (ITE) est plus complexe et plus couteuse que celle d’une isolation thermique intérieure (ITI).
  • Quelle structure ? : L’isolation thermique peut être appliquée sur différentes structures (façade, soubassements, fenêtres…etc.). En ce qui concerne l’isolation des combles, il faut aussi tenir compte de la nature de la pièce, la pose d’isolation dans un espace des combles difficile d’accès est plus complexe. Aussi : l’isolation de combles perdus est nettement plus simple et moins couteuse que celle de combles à aménager (30 et 50 € par m2 pour une ITI de combles perdus).
  • Quel type de fixation ? : La fixation de l’isolant thermique se fait d’au moins 3 façons différentes : par collage, en calé-chevillé ou sur rails. Chaque méthode s’adapte au choix de l’isolant thermique et des spécificités du support sur lequel elle s’applique.

A noter : Il est possible parfois d’isoler des combles aménageables de la même manière que des combles perdus (panneaux ou isolant en vrac sur le sol) quand ceux-ci, pour une raison ou une autre, ne comptent pas être aménagés de sitôt. Dans ce cas, le prix de leur isolation est plus bas.

Isolation thermique : tarifs des accessoires

tarifs matériaux isolation thermiqueNous avons vu que la pose de l’isolation thermique use de différentes méthodes de fixations. Dans cette étape de la mise en œuvre, le choix des accessoires de fixations est important puisqu’il détermine la qualité de fixation de votre isolation thermique.

On utilisera ainsi (selon le type d’isolation choisi) des profilés en aluminium (par ex. un profilé de raccord aux menuiseries), des chevilles (par ex. les chevilles en spirale ou les vis pour Sarking), des rallonges (par ex. un collier en zinc) et des armatures (par ex. des joints de dilatation ou des treillis d’armature).

Les couts de ces accessoires sont inclus dans les frais globaux de la pose d’isolation thermique, toutefois, certains devis proposent quand même de choisir par soi-même le type d’accessoires à utiliser. Notez, que si vous souhaitez réaliser vous-même l’isolation, vous pourrez facilement les acheter en ligne sur les sites d’e-commerce spécialisés en bricolage. Toutefois, prenez bien soin de lire les guides complets disponibles en ligne de certains grands fabricants tels Isover.

Isolation thermique de la toiture : Le prix d’un revêtement de toit 

Isoler la toiture de l’intérieur ou de l’extérieur ?

Pour un aménagement des combles, l’isolation thermique extérieure de la toiture peut être une solution intéressante pour plusieurs raisons :

  • tarifs matériaux isolation thermiqueElle est reconnue comme la méthode d’isolation la plus performante
  • Elle n’empiète pas sur la surface habitable des combles aménagés.
  • Elle préserve la spécificité architecturale d’une belle charpente.
  • Elle est éligible à un taux de remboursement plus élevé qu’une ITI (par ex. les couts de la pose de l’ITE sont couverts par le crédit d’impôt contrairement à l’ITI)

Tarifs d’un revêtement de toit

tarifs matériaux isolation thermiqueLes couts d’un revêtement de toit peuvent être inclus dans les travaux d’isolation thermique, soit en neuf ou en rénovation, dans le cas où le revêtement actuel a besoin d’être changé, ce qui arrive souvent, puisque les revêtements de toit ont une durée de vie limitée et doivent parfois supporter des conditions extrêmes. Dans tous les cas, lors des travaux d’isolation, votre charpentier pourra vous confirmer ou non la nécessité d’une modification de toit.

Pour vos choix, de nombreux matériaux existent sur le marché :

  • les plus couteux sont les tuiles photovoltaïques, ils sont néanmoins éligibles à des aides financières. Leurs prix varient entre 900 et 2.000 €/m2.
  • le plus économique est le shingle, dont les prix se situent entre 10 et15 €/m2.

Voir aussi : 

Vos-Combles.fr

ECRIVEZ-NOUS