GUIDE FINANCEMENT : tarifs isolants acoustiques

tarifs isolants acoustiquesL’isolation phonique, souvent considérée comme secondaire, peut s’avérer être une nécessité indiscutable, c’est le cas par exemple lorsqu’on souhaite mettre en place un espace de répétitions au niveau des combles. Pour réunir les fonds, il faut trouver le bon équilibre entre les prix selon les matériaux et selon le type d’isolation phonique pour les combles. Voici un aperçu sur les choix d’isolants disponibles sur le marché et leurs couts :

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Types d’isolants phoniques

tarifs isolants acoustiquesLes isolants dits phoniques (ou acoustiques) sont à peu près les mêmes que les isolants thermiques. La seule différence est que pour ces derniers, certains modèles sont exclus de l’isolation phonique parce que leurs propriétés en acoustique sont trop faibles et vice versa, c.à.d. que certains isolants phoniques ne font pas bon ménage avec l’isolation thermique. L’idéal serait de trouver un compromis entre les deux, notamment si on souhaite accéder à un accompagnement financier.

On retrouve ainsi les mêmes catégories :

  • Isolants phoniques minéraux : les isolants minéraux offrent un bon rapport prix/qualité, leur performance est bonne autant au niveau thermique que phonique. Exemple : laine de verre, laine de roche, verre cellulaire…etc.
  • tarifs isolants acoustiquesIsolants phoniques naturels : les isolants naturels ont des performances phoniques variant selon les modèles. Certains matériaux offrent une très bonne isolation tels la fibre de bois, la fibre de coco et la ouate de cellulose. D’autres tout juste bons tels le liège, la laine de mouton et la paille. A éviter : le chanvre et les panneaux de roseaux.
  • Isolants phoniques synthétiques : dans la catégorie des isolants synthétiques, seule la mousse phénolique peut être adaptée à l’isolation acoustique. Les autres types tels le polyuréthane, le polystyrène expansé ou extrudé sont à éliminer.
  • Isolants phoniques nouvelle génération : tels les PIV (Panneaux Isolants Sous Vide) ou les aérogels. Ils sont coûteux, mais offrent de très bonnes performances.

Quel isolant phonique pour quel support ?

tarifs isolants acoustiquesComme il existe plusieurs possibilités et méthodes d’isolation phonique, chacune utilise ses matériaux les plus adaptés :

  • Isolation phonique du plancher : laines naturelles ou les laines minérales.
  • Isolation phonique du plafond : liège, perlite, cellulose.
  • Isolation phonique des murs : liège, laine minérale, laine naturelle, mousse de polyuréthane…etc.

Comparatif prix des isolants phoniques

Les prix des isolants phoniques fluctuent selon le type d’isolants, les moyens de leur fabrication ainsi que leurs indices de performance influencent le prix final.

tarifs isolants acoustiquesIsolants phoniques minéraux :

  • Laine de verre : 5 – 10 €/m²
  • Laine de roche : 13- 15 €/m²
  • Verre cellulaire : 40- 60 €/m²

tarifs isolants acoustiquesIsolants phoniques naturels :

  • La fibre de bois : 18 – 20 €/m²
  • Ouate de cellulose : 20 – 25 €/m²

Isolants phoniques nouvelle génération :

  • PIV : 40 à 60 €/m²

Aides financières pour l’isolation phonique

tarifs isolants acoustiquesBien qu’il n’existe aucun dispositif spécialement destiné aux travaux d’isolation phonique, il est quand même possible d’accéder aux aides financières dans le cadre de la rénovation thermique et de l’amélioration énergétique de l’habitat. Il est toutefois nécessaire dans ce cas de faire ses choix de matériaux en fonction, autrement dit, d’opter pour des isolants aux bonnes propriétés en isolation thermique.

On peut ainsi amortir les couts en profitant des aides de l’Anah, du crédit d’impôt écologique, les primes énergie, ou des subventions au niveau communal ou régional. Il est aussi intéressant de se renseigner sur les conditions d’accès aux aides et aux possibilités de les cumuler par exemple : les subventions de l’Anah + le crédit d’impôt.

Isolants phoniques : lire les indices

Pour connaitre et pouvoir comparer le niveau de performance de chaque matériau il est utile de se pencher directement sur les indices de performances exprimés en dB. Il existe au moins 3 types d’indices selon le type de bruit qu’il s’agit de réduire :

  • tarifs isolants acoustiquesLes bruits solidiens : (ou les bruits d’impact ex : bruits de pas et chute d’objets) le niveau d’efficacité contre ce type de bruit est référé par l’indice Δ Lw exprimé en dB.
  • Les bruits aériens : (se propageant dans l’air ex : voix et musique) le niveau d’efficacité contre ce type de bruit est référé par l’indice d’affaiblissement acoustique Rw exprimé en dB.
  • La correction acoustique : (c’est le niveau de propagation des vibrations sonores au sein d’un même local ex : salle de concert, grand salon…) l’efficacité contre ce type de bruit consiste à réduire l’effet écho, on s’y réfère par l’indice d’absorption acoustique α w, exprimé entre 0 et 1. Le coefficient 1 représente le meilleur niveau de performance, indiquant une absorption totale et assurant ainsi une parfaite correction acoustique du local.

Isolants phoniques : quels tarifs pour la pose ?

La pose d’isolation acoustique se fait selon différentes méthodes, sa complexité dépendra des moyens techniques déployés et du type de structure qu’on a choisi d’isoler :

  • Isoler les murs : pour réaliser un espace combles entièrement insonorisé, les prix varient entre 5€/m² et 20€/m².
  • tarifs isolants acoustiquesIsoler le plancher : c’est la solution la plus efficace pour empêcher les bruits d’impact de se répercuter dans l’étage en dessous. Elle est réalisée en mettant en place une chape flottante ou en isolant soit en sous-couche ou en surcouche (en rénovation). On peut également procéder avec des moyens traditionnels tels l’achat d’une moquette acoustique. Dans ce cas, il n’est nul besoin d’acheter un isolant phonique. Les tarifs de l’isolation phonique du plancher commencent à partir de 25 €/m².
  • Isoler le plafond : solution moins efficace, mais constitue une bonne alternative lorsqu’on n’a pas la possibilité d’agir directement sur le plancher de l’étage supérieur. Ce type d’isolation se fait avec au moins 2 méthodes principales : à travers la création d’un faux-plafond + mise en place d’une isolation, ou avec collage d’une plaque de mousse. Les tarifs d’une isolation phonique du plafond commencent à partir de 30 €/m².
  • Isoler les fenêtres : investir sur les fenêtres et ouvertures est intéressant tant au niveau phonique que thermique avec l’achat d’un double-vitrage à isolation acoustique renforcée dont les prix se situent dans les environs de 210€/m². Les couts des vitrages isolants peuvent être amortis grâce à l’accès à des dispositifs d’aides financières.
Vos-Combles.fr

ECRIVEZ-NOUS