credit impotL’isolation thermique des combles est une étape nécessaire pour économiser de l’énergie, car les déperditions thermiques qui se font via ces derniers sont énormes. En effet, des combles mal isolés vous feront perdre jusqu’à 30% d’énergie, tandis qu’une isolation vous fera gagner jusqu’à 4° de température en hiver.

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Sauf que cette isolation est loin d’être facile à réaliser. En effet, selon l’isolant choisi et la nature des travaux car mieux l’isolation sera faite, plus elle sera coûteuse.

Pour cela, et afin d’inciter les ménages français à faire des travaux d’économie d’énergie, le crédit d’impôt transition énergétique (ou CITE) a été mis en place, vous permettant, sous certaines conditions, de bénéficier d’un avantage sur l’impôt de votre revenu.

Comment ça marche ?

Le crédit d’impôt transition énergétique est un montant qui sera déduit de votre impôt sur le revenu et ce, pour l’année durant laquelle vos travaux sont réalisés et payés. Ce dernier concerne les personnes imposables ou non, et dans le cas où le crédit est supérieur au montant de l’imposition, la différence vous sera reversée.

Qui peut en bénéficier ?

Le crédit d’impôt transition énergétique s’adresse aux propriétaires occupants, aux occupants à titre gratuit mais aussi aux locataires, vous pouvez en bénéficier sans conditions de ressources.

Afin que votre logement soit éligible au crédit d’impôt transition énergétique, il faut qu’il ait les critères suivants :

  • Qu’il soit situé en France.
  • Qu’il s’agisse de votre habitation principale.
  • Qu’il soit achevé depuis 2 ans minimum à la date de réalisation des travaux.

Ceci s’applique aussi bien aux maisons individuelles qu’aux appartements.

Si toutes les conditions d’éligibilités sont remplies, le crédit d’impôt transition énergétique vous permettra de gagner 30% des dépenses de vos travaux d’isolation, qui seront déduis de votre impôt sur le revenu. Cette déduction sera comptée pour l’année du paiement des travaux, par exemple, si vous avez entrepris des travaux en 2017 et que ces derniers ont été terminés et payés en 2018, vous pouvez bénéficier du crédit pour l’année en cours.

Comment se calcule le crédit d’impôt transition énergétique ?

Le crédit d’impôt transition énergétique concerne le coût des fournitures en matériaux isolants, des pièces nécessaires à leur pose, du parement ainsi que de la main d’oeuvre et ce, dans les limites suivantes :

  • 150 euros par mètre carré toutes taxes comprises s’il s’agit d’une isolation de l’extérieur
  • 100 euros par mètre carré toutes taxes comprises s’il s’agit d’une isolation de l’intérieur.

credit impotPar ailleurs, le montant maximal des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt transition énergétique est plafonné comme suit :

  • 16 000 euros pour un couple soumi à imposition commune
  • 8000 euros pour une personne seule
  • Ainsi que 400 euros supplémentaire pour chaque personne à charge, ou 200 euros pour un enfant à résidence alternée.

Ce plafond est appliqué sur une période de cinq années consécutives, comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2017. De ce fait, si vous avez procédé à des travaux en 2011 et 2012 mais également en 2017, seule l’année de 2012 sera prise en compte pour le calcul du crédit d’impôt transition énergétique.