Le coût de l’isolation des combles laisse de nombreuses personnes réticentes à l’idée d’entreprendre cette démarche. Pourtant, avec les économies réalisées sur les factures énergétiques, cette opération est assurément rentable. De plus, avec les nombreuses aides accordées par l’Etat pour l’isolation des combles, il est possible de réduire de façon significative le coût de cette opération.

Qu’est-ce qui fait varier le coût d’isolation des combles ?

De nombreux paramètres entrent en jeu pour déterminer le coût total de l’isolation des combles. Il faut prendre en compte l’isolant choisi mais aussi sa qualité, car plus sa conductivité thermique est faible, plus son prix est important. La configuration des combles a aussi son rôle à jouer. Qu’ils soient plutôt faciles ou difficiles d’accès, différentes techniques (mise en place de panneaux ou rouleaux, soufflage, épandage) pourront être envisagées et elles n’ont forcément pas toutes le même coût. Dans le cas de combles aménagés, on a souvent recours à l’isolation de la toiture par l’extérieur ou sarking. Cela implique souvent de devoir refaire sa couverture et au vu de l’exigence de cette technique, son coût est assez élevé puisqu’il faut compter plus de 180 € par mètre carré pour cette technique. Le sarking au vu du coût qu’il entraîne est surtout recommandé lorsque la couverture du toit est défectueuse et qu’elle doit être refaite pour des raisons d’infiltration. Il serait alors opportun de profiter des travaux d’isolation pour refaire la couverture.

Les combles perdus coûtent, en règle générale, moins cher en isolation surtout s’ils sont faciles d’accès. Suivant la technique utilisée, le coût de l’isolation peut varier entre 20 et 50 € par mètre carré isolé. L’isolation de combles déjà aménagée est un peu plus coûteuse puisqu’il faut compter environ 60 € par mètre carré dans ce cas.

Quelles sont les aides pour vous aider à financer les travaux d’isolation ?

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) vous permet de financer en partie les travaux d’isolation des combles à condition que les travaux soient effectués par un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement) et qu’ils soient réalisés au sein de votre résidence principale. Le montant des aides accordées est plafonné à 8000 € par personne, soit 16000 € pour un couple marié ou pacsé. Il est majoré de 400 € pour chaque enfant à charge du foyer fiscal. À cela s’ajoutent des aides qui peuvent éventuellement être accordées par votre région ou votre département. L’ANAH (Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat) accorde aussi des aides mais elles sont soumises à des conditions de ressources.