GUIDE AMENAGEMENT : comment rendre les combles aménageables ?

Vous avez surement entendu parler de combles qui seraient aménageables tandis que d’autres ne le seraient pas et vous vous demandez donc comment situer les combles de votre maison par rapport à ces deux catégories. Quels critères entrent en jeu ? Et est-ce que les combles dits non-aménageables sont définitivement hors considération ou est-ce qu’il existerait d’autres moyens pour y remédier ?

Quel type de charpente ?

Pour savoir si un comble est aménageable ou pas il faut d’abord tenir compte du type de charpente présent dans votre maison ou celui que vous comptez installer dans votre future habitat. Il existe donc 2 types de charpentes :

  • La charpente traditionnelle : c’est une charpente assemblée sans connecteur, constituée de plusieurs structures porteuses (fermes) espacées qui offrent donc une superficie libre assez large pour être habitable et donc de faire de l’espace sous la toiture un comble aménageable.
  • La charpente fermette : ou encore charpente industrielle. C’est une charpente plus légère puisqu’elle n’utilise pas le bois massif. Cela dit, elle assure sa solidité grâce à un réseau de fermes plus grand et moins espacé. Les charpentes fermettes donnent des combles difficilement aménageables ou non-aménageables dans certains cas.

Quels travaux pour modifier une charpente ?

transformation-charpenteOn appelle combles perdus les combles où se trouve une charpente fermette qui n’offre pas assez d’espace ou celles dont la hauteur est trop basse pour envisager un aménagement. Mais ces combles ne sont pas forcément « perdus », il existe des moyens pour y remédier à l’aide de travaux de transformation de charpente fermette ou encore de surélévation afin d’augmenter la hauteur du plafond pour une meilleure utilisation.

Pour transformer sa charpente, il faudra évidemment faire appel à un spécialiste en charpenterie. Des calculs précis seront faits afin de permettre un bon équilibre avec la nouvelle transformation et éviter un écroulement de la toiture.

Il s’agira ainsi de supprimer en premier lieu la triangulation centrale (les W) pour créer plus d’espace, solidifier les fermettes une à une et installer des jambes de forces.

D’autres modifications concerneront :

  • Le plancher : qui sera fortifié pour pouvoir supporter un plus gros poids, celui-ci n’étant originellement pas conçu pour ce genre d’utilisation.
  • Les fenêtres : un espace de vie nécessite une aération et un accès à la lumière du jour. Une intervention sur la toiture extérieure pour créer des fenêtres sera donc nécessaire.

Faut-il un architecte ?

Que vous comptiez aménager des combles déjà aménageables (avec charpente traditionnelle) ou des combles dits perdus, le recours à un architecte peut être nécessaire dans les deux cas.

En effet, tout dépend de la surface de la maison et de celle que vous comptez rajouter. Si la surface habitable de la maison est portée grâce à l’aménagement à 170 m2 ou plus, la réglementation oblige de faire appel à un architecte.

Démarches administratives pour aménager les combles

Il y a deux sortes de démarches administratives à prendre en considération avant d’entamer les travaux d’aménagement de combles :

  • Déclaration de travaux : Il s’agira donc de déclarer les travaux au préalable à la mairie de la commune où vous habitez. Celle-ci concerne la pose de fenêtre de toit.
  • Demande d’agrément : Il est donc possible que vous ayez besoin d’un agrément pour réaliser vos travaux de combles selon la région ou la zone dans laquelle vous habitez. Si votre maison se trouve dans une zone classée, un agrément des monuments historique peut être requis. Les bâtisses situées au périmètre « Bâtiment de France » requièrent également des autorisations spéciales.

Quelle hauteur ?

combles investissement locatifLe type de charpente présent dans votre maison affecte parfois la hauteur du comble. Elle peut être parfois trop basse pour pouvoir envisager un réel aménagement ou prévoir l’espace pour certaines utilisations comme pour en faire un salon ou une chambre pour adultes.

Mais l’aménagement avec hauteur réduite (parfois moins de 1m50) est possible pour bien peu qu’on accepte cette condition, on peut en faire une chambre douillette à l’aspect original et atypique. Elle peut aussi servir comme une chambre d’enfants idéale, la hauteur réduite ne constituant donc aucun gène pour les enfants et leur offrant un espace unique différent de celui des parents.

Les fenêtres du comble aménagé

Un des points essentiels de l’aménagement des combles est donc d’installer des fenêtres pour le nouvel espace de vie. Un choix s’impose dans ce cas, on peut opter pour au moins 2 solutions :

  • Une fenêtre de toit : les fenêtres de toit ont l’avantage d’apporter plus de lumière, sont plus faciles à poser et exigent des travaux moins lourds.
  • Une lucarne : esthétiquement, la lucarne donne un charme authentique à votre façade et se remarque aussi de l’extérieur. Elle permet aussi une vue verticale plus confortable.

L’isolation des combles

L’isolation des combles diffère selon qu’on ait l’intention d’aménager le comble ou pas. L’isolation d’un comble aménagé sera donc non seulement plus robuste que celle d’un comble perdu, mais aussi plus adapté afin de prendre bien soin de ne pas encombrer la surface et de libérer le plancher. En cas de réfection totale de la toiture, une isolation de l’extérieure peut être envisageable.

L’accès aux combles aménageables

accès chambre sous comblesL’accès aux combles est aussi différent en cas d’aménagement. Si vous avez un comble perdu non-aménagé, de simples petits escaliers en bois peuvent suffire pour y accéder. Mais si le dit comble devient votre chambre à coucher ou salon, la fréquentation y sera plus grande et nécessitera un accès plus facile et mieux adapté.

Un autre aspect à prendre en compte dans le choix de l’accès est le passage de gros meubles et le support du poids. Si les escaliers des combles sont inadéquat, l’ameublement de l’espace aménagé peut s’avérer être un challenge.

Pour mettre en place de plus grands escaliers, le percement d’une trémie sera nécessaire. Toutefois, d’autres alternatives sont également possibles : l’échelle de meunier, l’escalier escamotable ou encore l’escalier hélicoïdal.

devis travaux combles