GUIDE ISOLATION : comment isoler des combles perdus ?

L’isolation thermique doit évidemment tenir compte du type de combles. Les combles perdus doivent eux aussi être isolés pour réduire au maximum les déperditions thermiques de l’habitation. Selon leur configuration et l’espace disponible, il est possible d’envisager différentes techniques d’isolation. Vous devez quoi qu’il en soit faire appel à une entreprise spécialisée et atteindre les exigences de performance de la RT2012 pour bénéficier d’aides de l’état dans le financement des travaux.

Qu’entend-on par combles perdus ?

Les combles perdus sont des combles qu’il n’est pas possible d’aménager, ou du moins sans effectuer de transformations plus ou moins importantes sur la toiture. Ce cas peut se présenter lorsque la pente de la toiture est trop faible, que vous ne disposez pas de suffisamment de place pour créer un espace habitable au niveau des combles ou que vous disposez d’une charpente industrielle qui forme des « W ». Il est par ailleurs possible que les combles présentent toutes les caractéristiques nécessaires pour être aménagées mais que les propriétaires ne voient pas la nécessité de le faire.

Pourquoi isoler des combles perdus ?

S’il est bien connu que l’isolation thermique est impérative pour des combles aménagés, il convient de rappeler qu’elle l’est aussi pour des combles perdus. Même si vous n’avez pas l’intention d’aménager vos combles, d’importantes déperditions thermiques sont causées à leur niveau. C’est même l’endroit de l’habitation qui produit le plus de déperditions thermiques (on estime que 30% des déperditions thermiques de l’habitation ont lieu à travers les combles) et qui retient le plus de chaleur durant l’été. Les isoler, c’est donc faire bénéficier l’ensemble de l’habitation d’un certain confort thermique été comme hiver. C’est aussi réduire de façon significative ses factures d’électricité. En outre, en fonction de l’isolant choisi, il est possible de réduire les nuisances sonores extérieures grâce à l’isolation des combles.

Quelles sont les solutions d’isolation pour des combles perdus ?

Combles difficiles d’accès

La solution à mettre en oeuvre va essentiellement dépendre de l’espace disponible au niveau des combles et de leur facilité d’accès. Pour des combles difficiles d’accès, la technique du soufflage est souvent préférée. Elle permet en effet de projeter des flocons de laine minérale grâce à une machine à souffler (Cela peut aussi se faire manuellement et on parle alors d’épandage).Cette technique du soufflage s’adapte de ce fait à tous les types de combles et permet d’atteindre les zones les plus difficiles (ce qui est particulièrement avantageux dans le cas d’une charpente en « W »). Le soufflage a pour autre avantage sa rapidité de mise en oeuvre. Il est possible que la toiture ait à subir des modifications temporaires pour faciliter l’accès aux combles. Il convient de prendre un certain nombre de précautions avant la mise oeuvre de cette technique : marquage des boîtiers électrique et mise à l’écart du groupe de ventilation.

Combles faciles d’accès

Lorsque vous disposez d’un peu plus d’espace au niveau de vos combles, il est possible d’envisager la pose de rouleaux de laine minérale. Les rouleaux sont déposés au niveau du plancher et en créant un faux plafond. Il est donc impératif qu’il y ait une hauteur sous plafond suffisante pour pouvoir mettre en oeuvre cette technique. L’épaisseur de l’isolant à déposer va dépendre de la conductivité thermique de l’isolant et des performances thermiques à atteindre. Les différentes couches doivent toujours être croisées de façon à réduire les ponts thermiques. Il est impératif de connaître à l’avance l’épaisseur nécessaire de l’isolant pour atteindre le niveau de résistance thermique désiré (au risque de se retrouver dans l’inconfort pour effectuer les travaux). Il est par conséquent nécessaire de faire un bilan thermique qui déterminera les déperditions thermiques au niveau des combles et les solutions envisageables pour les réduire au mieux.

Cas particuliers

Dans le cas de combles en attente d’aménagement, la technique de pose de rouleaux de laine minérale est également préférée. Il est toutefois important que le plancher soit isolé avant la toiture. C’est en effet la partie des combles qui est directement en contact avec le reste des pièces de l’habitation et en l’isolant en premier, on évite que le froid ne s’infiltre dans le reste de la pièce.

Si vous envisagez d’utiliser vos combles en vue d’y entreposer des objets divers, il est nécessaire avant d’envisager leur isolation, de faire appel à un bureau d’étude spécialisé afin de vérifier si votre plancher sera en mesure de supporter les différentes charges auquel il sera soumis. L’utilisation d’une membrane pare-vapeur revêt une importance particulière dans ce cas afin de ne pas abîmer les objets stockés.

devis travaux combles