GUIDE AMENAGEMENT : se débarrasser des chauves-souris sous les combles

L’aménagement d’un comble passe par plusieurs étapes dont celles des grands travaux pour rendre la pièce habitable, puis enfin l’aménagement en pratique qui inclut toutes les installations d’électricité, de plomberie, de chauffage, mais aussi le design et la déco. Le projet d’aménagement des combles se prépare et avance graduellement, à condition de ne pas découvrir de mauvaises surprises en cours de chemin ! En effet, les combles sont aussi un point attrayant pour les nuisibles et il est important d’en éliminer les traces. Parmi les nuisibles qui peuvent s’introduire dans votre maison, il y a la chauve-souris. Que faire contre la chauve-souris ? Et quels risques présente-elle ?

Zoom sur la chauve-souris

chauves souris comblesLa chauve-souris n’est ni un rongeur ni une souris volante, c’est un mammifère nocturne de la famille des Chiroptères. Elle est connue pour être un animal usant de l’écholocation, c’est-à-dire qu’elle se laisse guider grâce à un système d’ondes sonores.

La chauve-souris se nourrit principalement d’autres insectes, elle peut donc être bénéfique pour se débarrasser de certaines sortes d’insectes nuisibles et est même appréciée dans certains cas.

Quoi qu’il en soit, la chauve-souris est aujourd’hui une espèce protégée en France comme l’indique l’arrêté du 23 avril 2007. Ceci implique que son extermination est interdite et qu’il est obligatoire d’user d’autres moyens pour s’en débarrasser.

Les signes de présence de chauves-souris

Les chauves-souris sont les êtres nocturnes par excellence, ainsi, les croiser dans les combles n’est pas forcément évident si on n’y habite pas déjà. Mais un indice concernant leurs excréments peut nous indiquer leur présence. Ils dégagent des odeurs pestilentielles.

Les points d’accès

Les chauves-souris ne trouvent pas beaucoup de mal à s’introduire dans les maisons puisque elles peuvent se contenter de points d’accès très petits. Des interstices d’un demi-pouce suffisent à une chauve-souris pour passer comme des tuiles manquantes ou encore une vitre cassée. Pour repérer le point d’accès que la chauve-souris a utilisé et ainsi éviter que ça se reproduise de nouveau, on peut suivre les indices d’excréments.

Risques liés aux chauves-souris

chauves souris risquesLes chauves-souris peuvent être porteuses de maladies infectieuses et même à l’origine d’épidémies comme le démontrent les chercheurs du Cirad (centre de recherche agronomique pour le développement). Leurs excréments peuvent être la source d’une maladie appelée histoplasmose, contaminants par inhalation.

Les chauves-souris ont aussi mauvaise réputation pour avoir longtemps propagé la rage, aux effets dévastateurs chez l’homme. Aujourd’hui, il ne reste qu’un taux très faible de chauves-souris susceptibles de porter cette maladie. Une chauve-souris enragée est d’abord un animal atteint de troubles neurologiques, qui peuvent résulter en paralysie. Si vous croisez une chauve-souris par terre, qui a du mal à se mouvoir, il y a de fortes chances qu’elle soit enragée. Dans tous les cas, même si elle est blessée, elle aura tendance à mordre.

Se débarrasser des chauves-souris

Il arrive que certaines personnes décident de garder les chauves-souris pour ses bienfaits contre d’autres sortes d’insectes. Toutefois, les risques de santé sont importants et la présence d’une seule chauve-souris peut se transformer en une infestation rapide et ingérable. La chauve-souris, étant un animal protégé, s’en débarrasser devient une affaire délicate. En effet, on ne peut que la faire fuir et prévenir son retour, voici quelques méthodes :

Prévention

  • Boucher tous les points d’accès susceptibles de laisser entrer les chauves-souris.
  • Installer des grillages sur les petites ouvertures ou des filets anti-oiseaux.
  • Éclairer l’espace des combles si un point d’accès n’a pas pu être refermé tout de suite. Les chauves-souris détestent la lumière et ne peuvent la supporter longtemps.

Répulsifs

On peut également utiliser certains produits pour faire fuir les chauves-souris :

  • La naphtaline
  • Menthol et Eucalyptus
  • Répulsifs pour chats et chiens

Méthodes à éviter

Dans votre lutte contre les chauves-souris, certaines méthodes sont à exclure :

  • Les tuer
  • Les capturer
  • Utiliser des poisons
  • Utiliser des appareils ultrasons

Vous pouvez naturellement les capturer temporairement à l’aide d’un filet de pêche ou d’un tissu, pour les relâcher toute de suite par la fenêtre.

Les nuisibles dans les combles

Les nuisibles sont un problème qui peut facilement nous gâcher notre projet d’aménagement des combles, si on ne s’en occupe pas rapidement et surtout si on ne prend pas les précautions à l’avance, il est donc important de faire des prospections minutieuses avant d’entamer les travaux de déco ou autres.

Eliminer les rats dans les combles

Les rats ne sont pas rares dans les combles, certains sont d’habiles grimpeurs comme le rat noir qui peut facilement escalader et accéder aux combles. La lutte contre les rats peut être entamée avec de simples moyens, cependant, un niveau d’infestation élevé exige parfois l’intervention d’entreprises spécialisées.

Lutter contre le loir de grenier

Le loir du grenier est un des pires ennemis de nos combles, escaladeur hors pair, il hiberne même dans les combles et s’attaque à la charpente et l’isolation. Se débarrasser du loir ou lérot n’est pas non plus chose aisée puisque cette est une espèce protégée. On procède ainsi par des mesures préventives et non-nocives.

Lutter contre les cafards

Les cafards sont des insectes qui habitent nos pièces humides et chaudes, ce sont aussi des ennemis de notre projet de cuisine ou de salle de bain dans les combles ! L’extermination des cafards peut être entreprise par des professionnels si l’infestation est trop grave.

devis travaux combles