Lors de la transformation d’un comble en espace habitable, la couleur est un élément essentiel qu’il ne faut surtout pas négliger. Que celle-ci concerne le plafond, les murs, l’ameublement ou autre. Elle contribue à en faire un espace fonctionnel mais surtout agréable. En effet, en ayant un impact sur l’atmosphère de la pièce mais également sur l’état d’esprit de ses occupants, celle-ci représente parfois la clé d’un aménagement réussi. Toutefois, ceci n’est possible qu’à condition qu’elle soit bien choisie et bien positionnée, ce qui nous amène à nous demander quelles sont les couleurs les mieux adaptées à l’aménagement d’une chambre sous combles ?

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Quel est le rôle de la couleur dans l’aménagement d’une chambre ?

Dans n’importe quelle chambre, la couleur des murs et plafonds a un impact direct sur l’ambiance de celle-ci, mais également sur sa taille. Ainsi, parfois, un simple coup de pinceau arrive à transformer une chambre, qu’elle soit destinée à un enfant, un adolescent ou un adulte. En outre, son rôle se résume à :

  • Avoir un impact sur la taille de la pièce. Si celle-ci est bien choisie, elle peut donner une impression d’agrandissement, de rehaussement ou au contraire de réduction de volume.
  • Favoriser une ambiance lumineuse. Une couleur bien choisie et surtout bien située, sur le mur qui fait face à une ouverture, celle du sol ou autre, peut illuminer ou au contraire assombrir une chambre.
  • Créer une ambiance propice au sommeil. Le repos étant le maître mot dans une chambre, le couleur peut créer une atmosphère favorable à la relaxation.

Que peut-elle apporter de plus dans une chambre sous comble ?

chambre sous combleDans notre cas, faisant face à une difficulté supplémentaire, l’objectif est de créer une chambre sous comble ou il fait bon de vivre. À cet effet, le rôle de la couleur est d’autant plus important car celle ci peut :

  • Métamorphoser le volume. Dans la majorité des cas, le comble en question a une faible hauteur ou une surface réduite. Celle-ci peut donner l’impression d’une hauteur augmentée à travers la couleur du sol ou du plafond par exemple.
  • Atténuer l’effet “pente” et ce, à condition de choisir les couleurs adéquates, surtout pour le plafond et les murs mansardés.
  • Répartir l’espace. Lors de l’aménagement d’un comble, il est souvent déconseillé de cloisonner celui-ci. Ainsi, dans le cas d’une chambre, la couleur peut faire office d’indicateur d’activité et ce, en attribuant une couleur adéquate à chaque activité, en ayant une harmonie d’ensemble.
  • Augmenter la luminosité. Son choix est d’autant plus délicat dans ce cas, car l’éclairage naturel peut être zénithal ou latéral. Pour cela, il faut savoir que l’impact des rayons d’une lumière naturelle et leur réflexion dépendent majoritairement de la couleur du sol ou du mur.

Comment répartir les couleurs dans une chambre sous comble ?

chambre sous combleAprès avoir pris conscience de l’impact de la couleur sur une chambre sous comble. Il est également essentiel de l’utiliser à bon escient. Le jeu des couleurs représente une astuce de taille dans l’aménagement d’un comble, et ce, en dépit de son volume. Son emplacement, quant à lui, est le plus important. De ce fait, on vient à se demander où positionner la couleur pour créer une chambre sous comble fonctionnelle et qui vous corresponde ?

  • Ne pas hésiter à opter pour la double tonalité. Dans le cas d’une hauteur sous-plafond réduite, choisir deux tons de couleurs pour les murs latéraux, soit une partie inférieure foncée et une partie supérieure claire. Ainsi, si vous optez pour du bleu par exemple, répartir entre un bleu clair et un autre plus prononcé donne une impression d’un rehaussement. Par ailleurs, il est également possible de préférer les rayures verticales en alternance sur un mur latéral qui, elles, vont créer un effet d’optique et impression d’allongement.
  • Préférer une multitude de couleurs au lieu d’une seule pour la chambre. En plus de dégager une ambiance monotone, la monochromie n’est pas le meilleur choix pour une chambre sous comble. En effet, il faut savoir lorsque qu’on veut atteindre un effet d’agrandissement, il faut jouer sur la distance d’éloignement entre les murs latéraux et dans ce cas, choisir de laisser un seul mur en couleur neutre et peindre son opposé en couleur foncée est une bonne solution. Par exemple, vous pouvez peindre le mur mansardé en taupe et laisser celui qui lui fait face en blanc ou vous pouvez carrément peindre le mur mansardé en couleur foncé comme le marron et opter pour un beige, crème ou blanc pour le reste.
  • Ne pas négliger la couleur des surfaces horizontales et ce, que ce soit le plafond ou le sol. D’abord, si on décide d’opter pour un sol foncé à l’instar du parquet, il est essentiel d’opter pour un plafond blanc afin d’éviter l’assombrissement. Idem pour les murs latéraux, si vous préférez vos murs mansardés en foncé, il faut opter pour un sol neutre, ce qui créera un effet d’étirement de la pièce.
  • chambre sous comblePrendre en compte la position des ouvrants. La couleur peut être extrêmement utile pour pallier un mauvais éclairage naturel et pour cela, la couleur du mur qui fait face à la fenêtre et le sol est primordiale.
    • Dans le cas où votre comble bénéficie d’une orientation sud, il est important de choisir une couleur non réfléchissante pour le sol comme le marron, le gris ardoise, etc.
    • Dans le cas d’une orientation nord, le but est d’accentuer l’éclairage et ce, en optant pour un sol clair voire blanc, et des murs latéraux plus chaleureux.
    • Dans le cas d’une orientation est ou ouest, le soleil est assez bas et ses rayons sont directs. Ainsi, le mur d’en face doit être peint dans un ton foncé si le but est d’atténuer la lumière et si au contraire, on veut l‘optimiser, il est plus judicieux d’aller vers des couleurs plus naturelles comme le beige.
    • Dans le cas d’un éclairage zénithal ou en pignon, le plus courant pour les combles, il est important de choisir entre une couleur neutre ou plus foncée en prenant en considération l’orientation de votre comble.

Quelles couleurs choisir pour une chambre sous comble ?

Il faut savoir que la couleur a également un impact sur la perception de l’espace surtout de par sa signification psychologique et ce, en plus d’impacter la chambre “physiquement”. Ainsi, dans une chambre sous comble et dépendamment de l’ambiance que vous voulez obtenir dans celle-ci, le choix peut se porter sur :

  • Les couleurs naturelles, à l’exemple du beige ou du crème qui permettent d’obtenir une ambiance apaisante.
  • Les tons du vert et du bleu. Ceux là sont synonyme de douceur et favorisent le sommeil.
  • Les tons clairs comme le rose pâle, le taupe, le gris qui instaurent une ambiance rassurante.
  • Les tons foncés comme le marron, le violet ou autre pour une chambre chaleureuse et “cosy”.
  • Le blanc. Associé aux couleurs appropriées, il garantit un sommeil imperturbable.

Pour conclure, vous disposez à présent de tous les conseils pratiques, astuces et idées sur le choix des couleurs et ce, que ce soit à des fins fonctionnelles, esthétiques ou perceptuelles. Libres à vous de les adapter selon votre cas et surtout par rapport à la configuration de votre chambre sous comble.