calcul surface sous penteQue ce soit pour des raisons réglementaires, d’assurance ou simplement d’une remise à la norme, il est plus qu’essentiel de procéder au calcul de la surface des espaces sous pente et ce, afin de non seulement connaître la surface habitable d’une maison en général, mais également de savoir si ces derniers peuvent être aménagés ou pas. En effet, bien souvent, les propriétaires d’une maison croient pouvoir convertir leurs combles ou greniers en chambres ou autres espaces sans modifications, alors que ces derniers n’incluent pas les conditions nécessaires pour cela.

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Ainsi, si vous voulez aménager vos combles mais vous ne savez pas à combien s’élève leurs surface, nous nous proposons de vous aider à la calculer.

Qu’est-ce qu’une surface habitable ?

calcul surface sous penteDans son article R. 111-2, le code de la construction et de l’habitation définit la surface habitable comme la soustraction de l’ensemble des surfaces des murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, gaines, embrasures de portes et de fenêtres, de la surface du plancher des tous les étages. Toutefois, dans le cas d’une maison, la surface habitable exclut celle des balcons, des loggias, des combles non aménagés, des garages et tout espace dont la hauteur est inférieure à 1.80 m dans la calcul de celle ci.

Quel est l’intérêt de calculer la surface habitable d’une maison ?

S’agissant d’un indicateur important pour tout bien immobilier, son calcul est nécessaire et parfois même obligatoire. Ainsi, la connaissance de la surface habitable de sa propriété sert dans divers cas :

  • Dans le cadre d’une location nue ou meublée de celle-ci.
  • Dans le but d’établir les montants des taxes d’habitation et foncière.
  • Dans le cas d’une vente ou sa mention est obligatoire pour estimer le prix total.
  • Pour un promoteur, celle-ci doit figurer dans le contrat de réservation dans le cadre d’une vente VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement) .

Quelle est la différence entre une surface habitable et la surface calculée en loi Carrez ?

calcul surface sous penteBien souvent confondues, alors que les deux surfaces sont calculées à des fins différentes. Si la surface habitable figure dans un bail de location, une déclaration d’impôt, etc. Celle que la loi Carrez du 18 décembre 1996 oblige à calculer figure dans les actes de vente de copropriété horizontale, soit celle qui inclut un terrain commun. Par ailleurs, techniquement parlant, la surface de la loi Carrez est supérieure à la surface habitable car  elle inclut l’ensemble des surfaces des garages, sous-sol, combles aménagés et non aménagés, grenier et véranda, à condition que leur hauteur dépasse 1.80 m.

Calcul de la surface habitable lors d’une location ?

Suite la loi “Alur” de Mars 2014 et plus récemment celle de “Macron” d’Août 2016, la surface habitable doit obligatoirement figurer dans le bail de location. Ces lois permettent à chaque propriétaire de procéder à la mesure de sa surface habitable. En revanche, une erreur de plus de 5% par rapport à celle qui se trouve sur le contrat peut entraîner une baisse de location proportionnelle à la différence en terme de surface habitable.

Pourquoi procéder au calcul de la surface votre espace sous comble ?

calcul surface sous penteDans la majorité des cas, les espaces sous-pente comme les combles ne sont pas comptabilisés dans de la surface habitable. Toutefois, le calcul de leur surface s’avère parfois être obligatoire. En effet, dans le cas d’une transformation d’un comble en espace aménageable, cette information vous permet de :

Comment calculer la surface habitable ?

calcul surface sous penteCompte tenu des enjeux, les autorités autorisent le calcul de la surface habitable par soi-même mais préconisent le recours à un géomètre professionnel et ce, afin d’éviter toute erreur entrainant des pénalités et des remboursements par la suite. Toutefois, bien que compliqué en apparence, le calcul d’une surface habitable est une opération simple que tout individu peut effectuer en peu de temps.

De ce fait, dans le cas d’une maison, il suffit de relever la largeur et longueur de toute chambre et de les multiplier pour obtenir la surface. En revanche, il est essentiel de positionner votre ruban mètre après le revêtement intérieur de votre mur et de veiller à ce que la pièce en question présente une hauteur supérieure à 1.80 m.

Par la suite, il suffira d’additionner les surfaces trouvées pour avoir la surface habitable de votre maison et ce, en évitant de comptabiliser les surfaces des combles non aménagés, des garages, des sous-sols et autres, comme mentionné plus haut.

Le calcul d’une surface habitable d’un espace sous-pente

calcul surface sous penteDans le cadre d’un aménagement, d’une location ou d’une vente, il est nécessaire de prendre connaissance de la surface habitable de vos espaces sous-pente à l’exemple du comble. Cependant, en vue de leurs configurations complexes, le calcul de celle-ci peut paraitre compliqué.

Par ailleurs, la première condition que vous devriez vérifier avant de procéder à cette opération est que la hauteur sous-plafond de votre comble est supérieure à 1.80 m. Autrement, la surface calculée ne sera pas considérée comme habitable.

Dans un second temps, l’objectif, étant de définir les endroits du comble dans lesquels la hauteur est à la norme. Il suffit simplement de se munir de son ruban et de procéder à des mesures sur divers points au niveau des murs mansardés et mettre une croix au niveau de tous ceux qui répondent à la condition de la norme.

Suite à l’obtention d’un nombre de points suffisant qu’il est possible de relier entre eux, vous pouvez procéder au calcul de votre surface habitable et ce, d’une manière classique, soit à travers la multiplication de la longueur et la largeur. Toutefois, si la forme résultant de votre comble s’avère complexe, il vous suffit de procéder à une répartition de celle-ci en figures géométriques simples.