amenager combles trop basIl existe, généralement, des maisons qui disposent d’une pièce sous le toit, mais qui restent très difficiles à aménager du fait que cet espace soit trop bas et que les travaux soient plutôt compliqués. Demander conseil à un expert pour avoir la meilleure solution possible, celle qui coûtera le moins cher peut éventuellement fonctionner si la pièce est vraiment apte à supporter des changements.

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Selon les experts, il existe quatre solutions pour aménager des combles trop bas, et cela dépend du type de travaux à réaliser. Il faut surtout savoir à quoi la pièce servira une fois terminée.

Solution 1 : modification de la charpente

Il s’agit sans doute de la solution la plus facile à adopter, à condition d’avoir assez d’espace sous le toit, mais cela dépend généralement du type de charpente utilisée, et ce, même si la modification est possible dans tous les cas.

Avoir les autorisations

Il est bien évidemment nécessaire d’avoir des autorisations avant d’effectuer des travaux sur une charpente puisque cela peut représenter un risque pour la maison, mais ce genre de modification ne nécessite pas un permis de construire pour la majorité des cas. On retrouve, ci-dessous, les étapes à suivre en ce qui concerne la modification :

  • Il faut, tout d’abord, obtenir une autorisation de travaux auprès de la mairie de la ville pour ce qui concerne la pose de fenêtres, cela est nécessaire surtout si la modification de la charpente dérange le voisinage.
  • Il est également obligatoire de déclarer ce genre de travaux aux impôts, et cela peut être bénéfique pour le propriétaire s’il reçoit une réduction plus tard.

Transformation de la charpente

Avant d’entamer les travaux sur une charpente, il est nécessaire d’évaluer l’espace pour s’assurer que la largeur peut suffire, car il ne faut pas oublier que l’isolation va réduire considérablement l’espace si celle-ci se trouve à l’intérieur. Les étapes à suivre pour réaliser ces travaux seront expliquées plus en détails, ci-dessous :

  • La suppression de la triangulation pour les charpentes industrielles consiste à mettre en place une nouvelle structure pour augmenter l’espace tout en gardant la solidité du toit.
  • Refaire le plancher pour le solidifier pour qu’il puisse accueillir de plus grosses charges.
  • Remettre les cloisons tout en s’assurant que celles-ci ne prennent pas beaucoup d’espace.
  • La pose des fenêtres est également nécessaire pour permettre d’aérer la pièce et de la rendre plus lumineuse.

Il est impératif que ce genre de travaux se fasse par un expert dans le domaine, et cela, pour éviter les risques inutiles qui peuvent provoquer l’effondrement du toit par exemple.

Solution 2 : surélévation des combles

Lorsque les combles ne disposent pas d’assez de hauteur, on peut entamer des travaux pour les surélever. Le rehaussement de la pièce peut impliquer des travaux assez coûteux surtout s’il s’agit de grosses modifications, même si cela reste un énorme avantage puisque ces travaux permettront de créer un nouvel étage habitable. Il est donc nécessaire de suivre certaines étapes pour entamer ce genre de travaux :

  • Pour commencer, il est donc nécessaire de faire une étude approfondie des fondations pour savoir si celles-ci, ainsi que les murs peuvent supporter la mise en place d’une nouvelle toiture plus élevée.
  • Il est également obligatoire d’étudier les murs porteurs pour connaître leurs résistances et définir ainsi la possibilité ou non de modifier la toiture.
  • Ce type de travaux nécessite un permis de construire puisqu’il s’agit avant tout de modifier toute la toiture, et cela peut représenter un danger pour le reste de la propriété.
  • Si les murs ne peuvent supporter ces modifications après l’étude, alors il est nécessaire de les renforcer via certains procédés qui permettent de pouvoir entamer les travaux une fois réalisés.

Les travaux commencent ensuite par le démontage de l’ancienne toiture pour élever les murs et permettre ainsi la repose d’une nouvelle toiture qui donnera plus de hauteur à la pièce. Ce genre de travaux peut coûter entre 1500 euros et 2200 euros le .

Solution 3 : changement de la pente

Cette solution est facilement réalisable mais extrêmement coûteuse puisqu’il s’agit de modifier la pente du toit pour maximiser le gain d’espace et permettre ainsi de rendre la pièce habitable. Ce genre de modification ne nécessite pas d’autorisations particulières même si ce n’est réalisable que si la pente est faible.

Les prix varient selon les modifications apportées, et cela peut rapidement atteindre les sommets avec sommes avoisinant les 110.000 euros pour un aménagement complet. Ne pas oublier que ce genre d’investissement peut faire gagner un espace conséquent, permet d’aménager des étages supplémentaires et également de réévaluer le prix de la maison.

Solution 4 : l’aménagement des combles par décaissement

Cette solution est considérée par les experts comme étant la plus difficile à réaliser, mais également la plus coûteuse puisqu’il s’agit de travaux conséquents qui représentent le dernier recours pour l’aménagement des combles. Cette option est décrite comme étant celle qui doit être utilisée que dans le cas où toutes les autres sont impossibles à faire.

Dans certains endroits, la surélévation est interdite par les responsables de l’urbanisme jugeant cela trop dangereux ou encombrant pour le voisinage, et c’est pour cela que le décaissement est envisagé puisqu’ilamenager combles trop bas permet d’abaisser le plafond du rez-de-chaussée dans le but de faire gagner de l’espace sous la toiture afin de faciliter l’aménagement de celle-ci.

Les étapes à suivre pour la réalisation de ce type de travaux sont :

  • Mesurer la hauteur de l’étage à abaisser et vérifier si cela est possible et surtout, si cette modification ne sera pas trop visible et encombrante pour le reste de la maison.
  • Faire une étude concernant le plancher pour savoir s’il est solide et assez robuste pour supporter une charge supplémentaire.
  • Demander des autorisations avant d’entamer les travaux puisque ce genre de modifications reste très important.
  • Évaluer le coût auprès d’un expert qui estimera le prix de l’aménagement dans sa totalité.