amenager combles salle bainLes combles d’une maison peuvent être transformés, selon leur superficie, en chambre pour adulte ou enfant, ateliers ou bureaux, ou même salle de bain, ce qui vous permettra d’avoir une suite au sein de votre maison.

DES EXPERTS VOUS REPONDENT GRATUITEMENT

Besoin de matériel adéquat ou d'une entreprise spécialisée ?

ON VOUS CONSEILLE !

Seulement, un aménagement de combles s’accompagne d’un soucis majeur : l’installation électrique. En effet, concernant l’éclairage, par exemple, les combles sont généralement très mal, voire pas du tout éclairés. Vous pouvez opter pour une fenêtre de toit ou velux, ou bien pour une verrière, afin d’avoir le maximum de lumière, mais cela ne sera pas suffisant. De plus, les installations électriques dans les salles de bain sont strictement réglementées.

Ainsi, il y a certaines normes que vous devez respecter, car la sécurité est de rigueur, étant donné que le comble est sujet à l’humidité. Voici donc toutes les normes que vous devez respecter lorsque vous procédez à une installation électrique dans vos combles, transformés en salle de bain.

Les normes électriques :

Une salle de bain est le lieu où il y a le plus d’eau par excellence, et on ne vous apprend rien en vous disant que l’eau et l’électricité ne font pas bon ménage. De ce fait, deux normes ont été établies afin de vous permettre de vous protéger de tout incident.

La norme NF 20010 : qui régule le degré de protection du matériel électrique. Sur tous vos appareils, vous pourrez trouver la mention IP ou indice de protection, suivie par deux ou trois chiffres :

  • Le premier, compris entre 0 et 6, concerne les solides.
  • Le deuxième, entre 0 et 8, concerne les liquides.
  • Le troisième, qui n’est pas toujours présent, concerne les chocs.

La norme NF C 15-100 : quant à elle, divise la salle de bain en quatre volumes distincts dans lesquels les installations électriques sont autorisées ou pas.

  • amenager combles salle bainDans le volume 0, soit la baignoire ou le receveur de douche, aucune installation n’est tolérée.
  • Dans le volume 1, soit au dessus de la baignoire, à 2.25 m en partant du sol, vous pouvez prévoir un éclairage basse tension (12V), à condition que le transformateur se trouve en volume 2 ou 3.
  • Le volume 2 concerne la zone qui se situe à moins de 0.60 m de la baignoire et qui regroupe également la zone située à 2.25 m en partant du sol, dans laquelle vous pourrez installer une armoire de toilette éclairée de classe I et II (protégée des projections verticales), aussi bien qu’un éclairage.
  • Le volume 3, au delà des 0.60 mètres de la baignoire et à une hauteur de 2.25 mètres du sol, qui accepte le matériel de classe I et II.

En plus de cela, vous devrez tenir compte des normes électriques de base, à savoir :

  • La présence d’un disjoncteur différentiel haute sécurité 30 mA, autrement dit un dispositif DRHS, protégeant tous les circuits électriques, qu’ils soient d’éclairage ou de chauffage.
  • L’emplacement de l’interrupteur, qui doit être à l’extérieur de la salle de bain.
  • L’installation électrique doit être reliée à la terre par liaison équipotentielle.