GUIDE AMENAGEMENT : installer la plomberie au niveau des combles

Les combles aménagés présentent de nombreux avantages : gain de place, valorisation du patrimoine, possibilité d’investissement…etc. En matière d’aménagement, la pièce aux combles offre un nouvel espace à l’écart, plus calme et plus intimiste, ce qui fait d’elle un espace idéal pour l’aménagement de suites parentales ou encore de chambre à louer. Dans ce cas, il est fréquent d’envisager l’installation d’une petit salle d’eau ou encore d’une petite cuisine en complément pour une chambre indépendante ou aux besoins particuliers. Cette décision requiert un aménagement technique au préalable, comme l’installation d’une plomberie adéquate. Comment donc installer la plomberie dans les combles ? Et quelles sont précautions requises ?

Installer une plomberie dans les combles : quels besoins ?

installation plomberieL’installation de la plomberie dans les combles n’est pas une étape de l’aménagement des combles qui n’est pas forcément indispensable. En effet, elle ne s’avère nécessaire que dans 2 cas : l’installation d’une salle de bain, soit occupant entièrement l’espace des combles ou encore une salle d’eau complémentaire d’un espace chambre. Installer une plomberie est aussi nécessaire dans le cas de l’installation d’un espace cuisine.

Identifier ses besoins est important avec chaque étape de l’aménagement des combles, cela permet d’éviter des travaux et des couts supplémentaires et non-nécessaires. Ainsi, même dans le cas de la plomberie, il est important de vérifier la faisabilité du raccordement des tuyaux même en matière de financement. Une salle d’eau aux combles directement au-dessus de la salle de bain de l’étage inférieur permet un raccordement de tuyauterie plus facile et moins couteux.

Il faut également faire ses choix dans l’alimentation d’eau, si on pense pouvoir facilement se passer d’une alimentation d’eau chaude, d’autres paramètres de l’installation seront donc mis hors-jeu. Il ne faut pas aussi oublier de prendre en compte quelques spécificités des combles et les précautions qu’elles imposent, par exemple de vérifier la solidité du plancher pour la mise en place d’une baignoire (qui, remplie, peut représenter un poids très important) ou encore d’assurer des solutions d’aération adéquates pour un espace plus sensible à l’humidité.

Les étapes de l’installation de la plomberie

L’installation de la plomberie pour les besoins d’une salle de bain, WC, lavabo, ou d’un évier pour cuisine, concerne principalement l’eau. Il s’agit donc d’alimenter l’espace combles en eau (froide, chaude, ou les deux) et de l’évacuer lorsqu’elle est usée :

Evacuation des eaux usées

evacutation eaux useesL’évacuation des eaux usées et vannes à partir des combles se fait de préférence en raccordant les circuits en colonne verticale avec la tuyauterie d’une salle de bain déjà existante à l’étage inférieur et qui se trouvera directement en-dessous. Si cette configuration n’est pas possible, une tuyauterie indépendante sera installée dans le respect des pentes minimum nécessaires (2/ 3 cm/m), dans le cas des combles, l’espace sous pente peut-être ainsi exploité.

Il faut également veiller à un emplacement pratique des appareils (baignoire, évier, lavabo, douche…), qui seront situés près de la descente des eaux usées. La configuration des évacuations de la maison doit aussi être respectée, si par exemple les circuits d’eaux usées et d’eaux vannes sont séparés, ceux ajoutés dans l’aménagement des combles devraient suivre le même modèle.

Alimentation d’eau dans les combles

Eau froide

Les pièces aux combles aménagées en salle de bain ou cuisine nécessitent d’être alimentées au moins en eau froide, pour cela, la proximité des circuits d’alimentation déjà existants joue un rôle important. Une source proche permet d’éviter une distribution d’eau défaillante et en manque de pression.

Eau chaude

Alimenter les combles en eau chaude sanitaire est un choix qui se fait selon le niveau de confort souhaité dans la pièce aménagée. Là encore, une source d’eau chaude proche garantit une meilleure circulation et pression d’eau. Il arrive aussi que la production en ECS (eau chaude sanitaire) de la chaudière existante soit peu importante et donc insuffisante pour couvrir les besoins supplémentaires de la nouvelle pièce. On peut alors envisager une solution indépendante, avec un chauffe-eau solaire ou électrique aux combles.

Les canalisations pour les combles 

canalisations

Les réseaux d’alimentation des combles peuvent être réalisés avec différents matériaux : cuivre, pvc, Per ou multicouche. Une tuyauterie en Pvc pour la descente des eaux usées est à privilégier. Les diamètres de tuyaux sont réglementés pour plusieurs types d’appareils : le WC à 100mm, Le lavabo à 30mm, l’évier et la douche à 33mm.

Zoom sur l’aménagement technique des combles

L’aménagement des combles passe par plusieurs étapes : Les démarches administratives, les grands travaux sur charpente (haussement de plafond, isolation, création des fenêtres et escaliers…), et enfin l’aménagement en pratique avec le design intérieur et l’aménagement technique. Ce dernier est une étape importante pour faire des combles un nid douillet, il s’agira d’installer la plomberie (dans le cas de l’aménagement d’une salle d’eau ou cuisine), l’électricité pour l’éclairage et le chauffage :

Installer le chauffage

Les combles, par leur emplacement, sont un espace tiède puisqu’il reçoit les chaleurs de l’étage inférieur qui montent vers le plafond. Chauffer les combles n’exige donc pas nécessairement une très grande consommation, à condition de miser sur une bonne isolation thermique. Pour mettre en place un chauffage au niveau des combles, un choix de types d’énergie mais aussi de diffusion s’impose et se fait selon les installations déjà existantes ou encore selon le type d’usage prévu.

chauffage-gaz

Le raccordement au chauffage central est le meilleur choix en matière d’économie de consommation, de performance et double-fonctions, il permet en effet d’assurer aussi les besoins des combles en eau chaude sanitaire. Les chauffages électriques sont appréciés pour leur accessibilité, souplesse et leur indépendance, ils sont un choix idéal pour un espace combles indépendant. D’autres possibilités pour le chauffage se présentent tels le chauffage au sol (à condition de vérifier la solidité du plancher) et le chauffage solaire.

Installation électrique

lampesInstaller l’électricité au niveau des combles est une étape dont on peut rarement se passer, sauf pour le cas d’un usage minime de la nouvelle pièce aménagée. Les besoins des combles en électricité sont attachés à l’éclairage, à l’alimentation des prises mais aussi au chauffage. L’alimentation électrique se fait par raccordement des câbles, qu’on installera de préférence sous l’isolation. Des solutions avec compteur indépendant peuvent être envisagées dans le cas d’un choix d’investissement locatif.

devis travaux combles