GUIDE AMENAGEMENT : installer l'électricité au niveau des combles

Faire de vos combles un vrai espace de vie ne concerne pas seulement les choix de design intérieur et l’ingéniosité de l’organisation des rangements, il s’agit aussi d’offrir au préalable un minimum de confort avec un aménagement technique qui inclut : chauffage, plomberie et électricité. Installer l’électricité est une étape importante qui faut assurer selon les choix esthétiques ou encore les options de chauffage que vous avez choisi. Quels paramètres doit-on donc prendre en considération avant d’entamer l’installation électrique ? Et comment réaliser celle-ci au niveau des combles ?

Pourquoi installer l’électricité au niveau des combles ?

installer-electricite-comblesL’installation électrique aux combles est un passage important mais pas nécessairement obligatoire, certains choisissent de s’en passer en optant pour un éclairage à l’aide de lampes Led autonomes. Cette solution peut être parfaitement acceptable pour une pièce dont l’usage n’est pas fréquent, ou un usage exclusivement dans la journée ou autres, surtout si on préfère des lampes Led à basse consommation.

Toutefois, une pièce aux combles pour usage quotidien comme une chambre, cuisine, suite parentale ou autre nécessite une installation électrique pour de nombreuses raisons :

  • Offre une solution d’éclairage plus économique que les lampes autonomes
  • Permet d’envisager une installation de chauffage électrique
  • Alimentation électrique pour fonctionnement des appareils électriques
  • Possibilité de solutions indépendantes pour le locatif

Installation électrique: comment ça fonctionne ?

raccordement-comblesL’installation électrique au niveau des combles se fait généralement en raccordant les câbles de l’installation déjà existante. On peut également opter pour une installation séparée, un peu plus couteuse mais qui dépend de l’investissement prévu.

Il est important de procéder par une vérification du tableau au préalable des travaux de raccordement électrique, il s’agira ici de s’assurer du bon fonctionnement de l’installation mais aussi de sa capacité d’extension.

Dans le cas des combles, la configuration sous charpente peut être exploitée pour l’installation, les gaines de fils électriques pourront être mises en place dans les éléments de la charpente et sous l’isolation, cela permet une meilleure protection et une installation plus « esthétique ». Les espaces sous-pentes peuvent aussi être exploités pour y placer les boîtiers électriques.

Placer des interrupteurs

interrupteur Les interrupteurs et prises peuvent être installés à volonté dans les combles, cela dépend naturellement des besoins de chaque type de pièce, mais aussi de la superficie de l’espace. Les pièces humides aménagées sous combles auront tendance à accueillir moins de prises et nécessiter plus de précaution en installer des protections et des isolations adaptées.

Plusieurs choix d’interrupteurs et de contrôle d’éclairage s’offrent selon les goûts et les choix esthétiques : un va-et-vient pour commander un éclairage à l’aide de deux interrupteurs, un variateur pour contrôler la luminosité, ou un bouton poussoir.

Electricité dans la salle de bain des combles

L’électricité et l’eau ne font pas bon ménage, c’est pour cela que l’installation électrique dans des combles aménagés entièrement ou partiellement en salle de bain reste délicate et nécessite un respect strict de certaines normes :

  • Appareillage électrique de classe II et en sigle NF-Electricité
  • Installation électrique reliée à la terre par liaison équipotentielle
  • Circuits protégés par un dispositif DRHS (disjoncteur différentiel haute sécurité)
  • Interrupteur à l’extérieur

L’installation électrique indépendante

compteur electriquePour des raisons pratiques ou encore pour les besoins d’un investissement locatif, une installation électrique indépendante peut être efficace pour gérer une consommation autonome et sans ambiguïtés, elle permet aussi d’installer un chauffage électrique sans se soucier des capacités de support de puissance.

Une nouvelle installation sera donc mise en place avec circuits, tableau de puissance, système de disjoncteurs et compteur indépendants. Ce genre d’installation nécessite une habilitation réglementaire et devra être effectuée par un professionnel.

Prix de l’installation électrique dans les combles

L’installation électrique dans les combles n’est pas une mince affaire puisqu’elle concerne également la sécurité générale du foyer, elle nécessite donc souvent l’intervention d’un professionnel. Cela dépend de plusieurs paramètres dont la superficie, le type de pièce mais aussi du type d’installation (simple raccordement ou installation indépendante).

Le raccordement électrique des combles prendra en compte la hauteur de l’étage inférieur jusqu’aux combles qui déterminera la longueur des fils à utiliser. Le raccordement de prise peut être plus coûteux, puisque nécessitant plus de temps à l’installation. Le budget à prévoir est entre 75€ et 140€ pour le m2 hors taxes.

Le cout d’une installation indépendante nécessite naturellement un investissement plus important. Il s’agira non seulement assurer un nouveau compteur, tableau et disjoncteur, mais aussi réaliser un raccordement au réseau national. Le budget à prévoir est entre 1.000€ et 1.500€.*

L’essentiel de l’aménagement technique

L’aménagement technique est une étape importante dans l’aménagement des combles, elle est planifiée au préalable de tous travaux de décoration et d’ameublement. Selon les besoins de chaque famille et de chaque type d’investissement, on pourra inclure ou cocher des installations à prévoir comme la plomberie qui n’est nécessaire qu’en cas d’un aménagement de salle d’eau ou de cuisine.

Installation de chauffage

chauffage comblesBien que réputée tiède pour sa capacité à absorber les chaleurs qui remontent des étages inférieurs, la pièce aux combles nécessite quand même un supplément en chauffage, surtout dans les régions à climat rigoureux. Dans ce cas, on opte soit par un raccordement des circuits de chauffage central, ou encore avec une solution indépendante, souvent à l’aide d’un chauffage électrique. Mettre en place un chauffage au niveau des combles dépend également des énergies qu’on choisit : gaz, électricité, énergie solaire…et des types de diffusion : chauffage au sol, radiateurs… Le chauffage électrique reste une solution appréciée pour les combles, mais peu économique sur la durée.

Installation de la plomberie

installation plomberieInstaller la plomberie est primordial lorsqu’on souhaite aménager une salle d’eau ou une cuisine sous combles, il s’agira d’assurer l’alimentation de cette pièce en eau et d’évacuer cette eau lorsqu’elle est usée. Le mieux est d’avoir une salle d’eau aux combles directement au-dessus de la salle de bain de l’étage inférieur, cela facilite amplement le raccordement des circuits. Il faut également prendre en compte le système d’évacuation déjà existant et suivre le même modèle pour les combles. L’alimentation en eau chaude sanitaire est parfois délicate, soit en cas de source d’eau éloignée ou de capacité moindre de la chaudière, des solutions avec chauffe-eau indépendant électrique ou solaire peuvent être envisagées.

*www.maisonentravaux.fr

devis travaux combles