GUIDE AMENAGEMENT : chauffage solaire

Dans votre check-list d’aménagement technique, mettre en place un chauffage au niveau des combles est une étape importante puisqu’elle ne concerne pas seulement de chauffer la pièce et de lui apporter tout le confort nécessaire durant les saisons froides, il est également question d’alimenter ce nouvel espace sous combles d’eau chaude pour des besoins d’une pièce avec salle de bain, ou avec cuisine. Pour cela, plusieurs options se présentent à nous, parmi elle la plus écologique : le chauffage solaire. Comment fonctionne-t-il ? Et comment peser le pour et le contre ?

Zoom sur le chauffage solaire

chauffage solaire comblesLe chauffage solaire est désormais une solution plus courante pour les besoins de chauffage de nombreux foyers en France. Encouragé depuis au moins 1999 par l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), l’usage de cette ressource naturelle intarissable et écologique dans les ménages est de plus en plus facilité et accompagné.

Le chauffage solaire fonctionne à l’aide de panneaux solaires, de tubes sous-vides ou de capteurs plans placés sur la toiture pour optimiser le rendement. Un fluide caloporteur contenu dans ces panneaux est chauffé grâce à au soleil et acheminé ensuite vers des systèmes de diffusion : chaudière avec ballon de stockage, ballon d’eau chaude unique ou encore un plancher chauffant.

Le chauffage solaire est aussi souvent combiné à un système bi-énergie, c’est-à-dire qu’il sera complété par une autre énergie comme le gaz ou l’électricité. Ceci est dû au fait que ce système d’énergie solaire ne satisfait que 30% à 60% des besoins en chauffage d’un foyer. Conçu pour les besoins d’une pièce sous combles uniquement, il est entièrement suffisant.

Les avantages et inconvénients du chauffage solaire

Le chauffage solaire est une solution auréolée de l’empreinte écologie et innovation entre autres. Voici un petit aperçu de ses bienfaits comme de ses inconvénients :

Avantages

  • Utilisation d’une énergie renouvelable et propre
  • Peu d’entretien des panneaux solaires
  • Double fonction : chauffage+ eau chaude
  • Production d’électricité avec les panneaux aérovoltaïques
  • Technologie éligible aux aides financières
  • Rentabilité à moyen terme
  • Rendement optimisé dans les régions ensoleillées

Inconvénients

  • Couvre une partie des besoins et nécessite l’installation d’un chauffage d’appoint
  • Rendement plus faible en hiver
  • Investissement de départ onéreux

Types de diffusion

L’eau exposée à l’énergie solaire grâce aux capteurs plans est chauffée et transmise à des réseaux de distribution. Il existe au moins 3 types de diffusion pour le chauffage solaire :

Ballon combiné à la chaudière

Il sert à chauffer une deuxième fois l’eau avec une température plus élevée, ce système sera simplement combiné à une chaudière et radiateurs déjà existants.

Ballon d’eau chaude unique

Système combiné également au chauffage central, il nécessite toutefois une installation supplémentaire, celle d’un ballon produisant l’eau chaude à un large volume.

Plancher chauffant

Technologie assez récente, le plancher chauffant distribue la chaleur à travers le sol où un système de circuits d’eau chaude est installé et recouvert avec de la dalle de béton. Il est utilisé en neuf ou dans une rénovation de plancher.

Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaireLe chauffage solaire est parfois combiné à un chauffe-eau solaire, on appelle ça un système solaire combiné SSC. Combiné à un système de chauffage central, il remplit la double fonction de chauffer la pièce de vos combles et de l’alimenter en eau chaude.

Le chauffe-eau solaire peut aussi être installé indépendamment, c’est le chauffe-eau solaire individuel (CESI) qui fonctionne également avec un ballon solaire et n’est pas très différent du chauffage solaire dans la forme. Il se compose principalement de : capteurs solaires, circulateur et régulateur, ballon solaire et un échangeur (un système d’appoint contre la faiblesse du rendu dû au manque d’ensoleillement).

Installer les panneaux solaires thermiques

panneaux-solairesLes panneaux solaires thermiques ou capteurs solaires sont les dispositifs innovants de la technologie de chauffage utilisant l’énergie solaire. C’est grâce à ces panneaux que l’énergie est recueillie, elle permet de chauffer le fluide caloporteur contenu dans ces dispositifs et de le distribuer vers les réseaux de distributions appropriées. Cette eau préchauffée grâce aux panneaux solaire servira soit à chauffer les combles, à les approvisionner d’eau chaude sanitaire ou encore les deux dans un SSC (système solaire combiné).

Types de panneaux solaires

Il existe 2 catégories de capteurs solaires :

  • Les capteurs à eau : ce sont les capteurs qui utilisent les fluides caloporteurs pour chauffer la maison. C’est la technologie la plus répandue dans les foyers, notamment grâce à son potentiel d’alimentation en eau chaude.
  • Les capteurs à air : ce sont des capteurs qui utilisent seulement l’air qui sera chauffé et distribué. Cette technologie est plus utilisée dans les milieux industriels.

Installation

L’installation des panneaux solaires se fait généralement sur la toiture pour absorber le plus de soleil, elle est ensuite reliée au système de diffusion du chauffage central ou du plancher chauffant qui se trouve à l’intérieur de la maison.

L’espace Info énergie de l’ADEME peut vous aider à trouver conseil sur les produits existants et leur emplacement à prévoir pour chaque catégorie de maison. Il est également préférable pour l’installation d’opter pour des techniciens ou entreprises dotés de l’agrément QualiPV ou Qualisol.

Une installation de capteurs solaires thermiques nécessite également quelques démarches administratives dont une déclaration préalable à apporter à la mairie. Un emplacement de votre maison près d’un site classé peut nécessiter une autorisation, il est important de se renseigner d’abord.

Entretien

Un des plus grands avantages des panneaux solaires thermiques, c’est qu’ils n’exigent pas beaucoup d’entretien. Généralement nettoyés grâce à la pluie, ils ne nécessitent souvent qu’une inspection annuelle. La maintenance est également minime puisque les panneaux ne contiennent pas de pièces mécaniques fragiles. En outre, les capteurs solaires recèlent d’un potentiel esthétique important, installé sur une toiture classique, ils apportent un charme hybride de tradition et modernité.

Prix d’un chauffage solaire

On peut estimer un budget de 3000 € à 6000 € pour un chauffage solaire thermique et au moins 8000 € pour un système combiné*. Cela dépendra naturellement aussi de la surface à chauffer dans la maison, si vous comptez l’utiliser pour les combles seulement le prix sera moins important. D’autres paramètres entrent également en jeu comme la situation géographique, les types de capteurs choisis, la qualité des prestations de services…etc.

Les aides financières pour le chauffage solaire

aides-chauffage

Heureusement, il existe des dispositifs qui permettent d’amortir l’investissement important de la solution énergie solaire. Ces aides ont pour objet d’encourager l’usage des énergies durables telles l’énergie solaire au sein des foyers. Parmi elles, il y a donc : la prime énergie, le crédit d’impôt transition énergétique, la TVA réduite ou même des primes locales selon les régions. Il est recommandé de vérifier au préalable de pouvoir remplir les conditions imposées par chaque organisme avant de compter sur une subvention.

D’autres types de chauffage

Plusieurs options de chauffage s’offrent aux « aménageurs des combles » qui désirent offrir le meilleur à leur nouvel espace de vie sous toiture :

Chauffage au gaz

chauffage-gazLe gaz est encore une énergie très répandue pour les besoins de chauffage malgré son empreinte environnementale nocive et son prix volatile. Le chauffage au gaz présentent néanmoins des avantages multiples dont une haute performance, une disponibilité et accessibilité directe sans besoins de stockage comme pour le bois ou le fioul et un entretien peu important. Il est utilisé le plus souvent pour des systèmes de chauffage central qui peut être prolongé et raccordé aux combles pour l’alimentation en chauffage. Certains de ses équipements peuvent profiter de subventions comme la chaudière gaz à condensation.

Chauffage électrique

Il constitue une option chauffage appréciée pour les combles, en raison du peu de travaux qu’il nécessite, de sa facilité d’installation et de sa souplesse. Le chauffage électrique est une excellente alternative quand on ne dispose pas déjà d’un chauffage central. Il se présente sous plusieurs formes comme les radiateurs à inertie, les convecteurs et les panneaux rayonnants. Le chauffage dit ‘indépendant’ est plus accessible sur le plan financier, il présente néanmoins de légères lacunes de performance par rapport au chauffage central et il est moins économique sur la durée.

Chauffage au sol

Chauffage-au-solAppelé également plancher chauffant, c’est une technologie qui permet une installation thermique sous la dalle de béton, celle-ci peut être alimentée par différentes sources d’énergie : gaz, électricité, énergie solaire ou même pompes à chaleur. La chaleur est ainsi diffusée de manière homogène à partir du sol. Le plancher chauffant permet de désencombrer l’espace maison, il a toutefois comme inconvénient son coût très cher et sa lenteur à chauffer.

*www.calculeo.fr

devis travaux combles