GUIDE AMENAGEMENT : aménagement technique

Pour rendre les combles aménageables, certains passent par des travaux conséquents dans lesquels ils travaillent de nouveau la toiture et installent des fenêtres et des escaliers. Ces travaux terminés, on peut enfin entamer l’aménagement pratique d’une pièce de combles, c’est-à-dire réfléchir à son design, sa peinture et rangements, mais également à son aménagement technique pour un maximum de confort. Qu’implique donc un aménagement technique d’une pièce sous combles ? Et comment le réussir ?

L’aménagement technique en 3 étapes

La phase d’aménagement technique est une phase souvent nécessaire mais pas impérative, on peut s’en passer par choix :

  • Installation de chauffage
  • Installation électrique
  • Installation de plomberie

A ceux-là peuvent s’ajouter également une installation de climatisation qui dépend naturellement de l’alimentation électrique. Installer une plomberie n’est évidemment nécessaire que dans la mesure où on envisage la création d’une cuisine ou d’une salle de bain sous les combles. Le chauffage et l’électricité peuvent également être des options à négliger si on prévoit une pièce sous combles à fréquentation moindre. Des alternatives d’éclairage qui ne dépendent pas d’une installation électrique sont également disponibles.

Installer le chauffage sous les combles

Quels besoins ?

radiateur combles chauffageUn comble aménagé n’est plus un grenier froid et sombre, ce nouvel espace de vie en cours de création aura besoin de protection surtout durant les périodes froides. Les combles sont des pièces qui profitent d’une tiédeur relative. Se situant en hauteur, ils bénéficient des chaleurs du chauffage des pièces d’en bas qui remontent vers le plafond. Cela-dit, cette chaleur à elle seule n’est pas suffisante pour chauffer une pièce sous combles en bonne et due forme, surtout si la superficie de ces derniers est importante.

Le mieux est donc de penser à une solution chauffage pour les combles pour une vraie pièce à vivre qui se détache de son ancien titre de grenier. Avant de choisir la solution la plus adéquate, il faut d’abord réfléchir aux besoins de la nouvelle pièce : type de pièce, fréquence de fréquentation, préférences de ses résidents, salle d’eau inclue ou pas, volume des combles à chauffer, niveau de pente et budget. Une chambre peu fréquentée n’a pas besoin d’un très grand investissement en chauffage comme par exemple une chambre avec salle d’eau aura besoin d’une précaution supplémentaire quant à l’aération.

L’isolation avant tout

Avant de penser à comment mettre en place un chauffage au niveau de ses combles, il est important de miser avant tout sur une bonne isolation de la toiture qui permettra d’éviter des déperditions thermiques et garder la pièce au chaud pendant l’hiver. Une bonne isolation permet également de réaliser des économies et adopter un mode de consommation plus éco-responsable.

Le chauffage sous combles : quel choix ?

On peut regrouper le panel de choix existants pour le chauffage sous les combles en 3 sortes :

  • Prolongement du chauffage central 
  • Le chauffage indépendant
  • Le plancher chauffant pour combles

Extension de chauffage vers les combles

tuyauterie comblesC’est une des meilleures solutions dans le cas d’une pièce à vivre à large fréquentation ou d’une pièce à grande superficie. On procède ainsi en réalisant une extension de tuyauterie vers les des combles. La nouvelle pièce des combles suivra ainsi le même fonctionnement en chauffage que les autres parties de la maison.

Les travaux pour réaliser cela sont plus ou moins simples selon le type de chauffage et selon la configuration des combles : les systèmes de chauffage central au fioul ou au gaz sont plus simples à l’installation que les systèmes avec poêle à bois ou à pellet ou les pompes à chaleur, qui eux demandent des travaux supplémentaires.

Il faut également penser aux capacités de vos centrales de chauffages puisqu’elles devront supporter un volume supplémentaire.

Opter pour un chauffage indépendant

Pour des combles aménagés, beaucoup de ménages optent pour une solution « indépendante », c’est-à-dire des chauffages électriques. Solution moins coûteuse et surtout bien plus pratique que l’extension du chauffage central. En plus d’être plus accessible pour certains budgets, le chauffage électrique est une solution idéale lorsqu’un emplacement ou une configuration inadéquate des combles empêche toute tentative de relier les tuyauteries. Dans ce cas, il ne reste pas d’autre choix que d’opter pour un chauffage indépendant.

Plusieurs choix s’offrent à nous lorsque nous optons pour un chauffage électrique :

  • Radiateurs : les radiateurs à inertie ou à inertie maitrisée sont des solutions efficaces pour une chaleur régulière et homogène.
  • Rayonnants : Les rayonnants offrent un effet rayons de soleil, ils sont idéals pour des pièces sous combles à grande hauteur de plafond.
  • Convecteurs : ils aspirent l’air, le chauffent puis le relâchent. Les convecteurs chauffent rapidement une pièce mais la chaleur n’est pas longtemps conservée après extinction du chauffage.

Installer l’électricité sous les combles

L’installation électrique est une étape importante dans l’aménagement de la nouvelle pièce sous combles puis qu’elle permet non seulement d’assurer son éclairage, de faire fonctionner les différents appareils d’électroménager mais aussi éventuellement d’assurer le chauffage de la pièce si on opte pour un chauffage à énergie électrique. Toutefois, pour des raisons pratiques, certains peuvent également choisir de sauter cette étape et choisir un éclairage indépendant grâce aux lampes led à basse consommation. Celles-ci peuvent être facilement installés même sous pente et servir à mettre en valeur l’architecture unique des combles. Cette solution est idéale lorsqu’on n’envisage pas un investissement important ou que la chambre sous combles sera vouée à un usage peu fréquent.

Installer l’électricité sous les combles se fait de deux manières : soit par extension de l’installation déjà existante dans la maison ou encore en optant pour un compteur indépendant.

Raccordement des câbles électriques

raccordement-comblesSolution la plus pratiquée et la plus économique, le raccordement consiste tout simplement à relier la pièce aménagée au reste de l’alimentation électrique dont bénéficie le foyer. Les éléments de la charpente peuvent être exploités pour dissimuler les gaines électriques, ceci aura pourra remplir une double fonction : protection et ensemble plus esthétique.

Le coût d’une extension électrique vers les combles prendra en compte la hauteur du plafond de l’étage inférieur et celle de la pièce des combles pour calculer la longueur des câbles. Il est aussi important de prévoir les besoins électriques du chauffage si on compte installer un chauffage électrique dans les combles. Il faudra donc s’assurer d’une alimentation suffisamment puissante pour répondre aux besoins des appareils de chauffage à mettre en place.

L’installation indépendante pour les combles

Une installation électrique indépendante implique l’achat et la mise en place d’un nouveau compteur, tableau et disjoncteur. C’est une option idéale pour les choix d’investissement locatif sur les combles aménagés, ou même pour un usage plus «autonome » de la pièce, cela permet une utilisation plus personnalisée, un meilleur confort et une cohabitation plus sereine. Cette installation nécessite impérativement de faire appel aux services d’un professionnel habilité.

Dans le cas où la pièce sous combles est aménagée en salle de bain, ou encore en chambre avec petite salle d’eau, son installation électrique nécessitera de prendre quelques précautions supplémentaires dont le respect des normes NF-Electricité, le choix de l’appareillage en classe II et une protection avec le dispositif DRHS (disjoncteur différentiel haute sécurité).

Installer la plomberie sous les combles

Quels besoins ?

salle eau comblesComme avant toute opération dans l’aménagement des combles, il est toujours important d’identifier ses besoins avant chaque décision. Ainsi l’aménagement d’une pièce ou même d’un espace à louer au niveau des combles implique souvent la création d’une salle d’eau qui vient compléter la particularité « indépendante » des combles. Ce type d’aménagement avec celui de l’option cuisine sous-combles nécessite une installation en plomberie à la fois pour alimenter la pièce d’eau et pour en faire évacuer lorsque celui-ci devient usé.

Assurer la distribution d’eau

En ce qui concerne le raccordement de circuits de distribution d’eau, l’alimentation en eau froide est naturellement primordiale. Il est également possible de raccorder les circuits pour alimenter la pièce des combles en eau chaude lorsqu’on on a la chance d’avoir une arrivée d’eau chaude proche. Dans le cas contraire, un chauffe-eau électrique ou solaire peut être installé.

Evacuer les eaux usées

L’idéal est dans ce cas d’avoir une salle d’eau aux combles qui se situe directement au-dessus de la salle de bain de l’étage inférieur. Cela permet de relier plus facilement la tuyauterie d’évacuation surtout en ce qui concerne les eaux vannes, c’est-à-dire ceux des WC. Les circuits peuvent être réalisés en pvc, matériau peu coûteux mais efficace. Plus performants sont aussi le pvc-c, le PER et le multicouche.

Installer la climatisation sous les combles

climatiseur split comblesLes combles, de par leur position en hauteur directement sous la toiture, peuvent être plus facilement sensibles à la chaleur estivale et les montées en température. Pour apporter un peu de fraîcheur, on pense donc à l’installation d’une climatisation qui peut même servir au sens réversible, c’est-à-dire pour produire également de la chaleur en période froides.

Une des solutions les plus efficaces pour une climatisation aux combles est d’acquérir un climatiseur mobile soit monobloc, c’est-à-dire avec une seule unité, ou encore un split, composée de deux unités et permettant de couvrir de plus larges surfaces. Ces climatiseurs sont simples à installer et flexibles mais présentent l’inconvénient de ne pas offrir d’option réversible, c’est-à-dire qu’on ne peut pas l’utiliser comme pompe à chaleur.

Si on souhaite absolument profiter de la double fonction de la climatisation et l’utiliser comme moyen de chauffage ou comme complément pendant l’hiver, des systèmes un peu plus couteux mais efficaces sont disponibles.

Installer un plancher chauffant

plancher chauffant comblesLe plancher chauffant ou encore le chauffage au sol constitue également une solution à l’investissement certes important mais aux avantages nombreux. Plancher chauffant à l’eau ou électrique, il permet également d’être relié aux panneaux solaires thermiques.

Méthode efficace sur le plan de la performance, il permet une diffusion thermique homogène et harmonieuse tout en restant discret et libérant l’espace des combles. Son installation au niveau des combles n’est pas possible en cas d’un plancher en bois, celui-ci ne peut supporter la chape de ciment.

 

devis travaux combles