GUIDE AMENAGEMENT : l'aménagement en pratique

Les combles représentent un espace qui n’a pas toujours trouvé un usage fréquent ou réellement pratique à part celui de servir de grenier ou de fourre-tout…jusqu’à nos jours. Aujourd’hui, dans la recherche plus répandue d’un épanouissement personnel de chaque individu dans la famille, les besoins d’élargir les espaces de vies se font mieux ressentir. On se tourne ainsi vers l’aménagement des combles qui permet de gagner en surface habitable. Cela-dit, le projet d’aménagement doit étre pensé et planifié par étapes, qui consiste principalement à préparer les combles et ses fondations pour enfin entamer l’aménagement en pratique.

Les combles sont-ils toujours aménageables ?

combles amenageablesAménager les combles pour les rendre habitables constitue une solution efficace surtout pour satisfaire les besoins d’une famille qui s’agrandit, mais tout le monde n’a pas la chance d’avoir des combles qui se prétent à cette action. En effet, certains combles sont dits « perdus » pour la bonne raison qu’ils sont souvent trop encombrés pour permettre le moindre plan d’aménagement. Cela est généralement dû à une charpente fermette ou encore à une pente de toit trop basse.

Mais il existe quand même des alternatives pour rendre les combles aménageables, ces solutions consistent généralement à apporter des modifications au niveau de la toiture comme la transformation de la charpente, la surélévation de toiture ou encore la modification de pente. Elles peuvent également concerner le plancher qui peut être abaissé pour créer une hauteur de plafond plus adéquate à l’aménagement.

Quels points vérifier avant d’aménager les combles ?

Avant d’entamer en définitive les travaux d’aménagement, il convient de vérifier certains points :

  • La hauteur de plafond : La hauteur de plafond dans un comble doit étre au minimum 1m80, si elle est inférieure, elle peut être problématique. Elle est soit vivable (si on décide de transformer le comble en une chambre d’enfants par exemple) ou bien transformable, c’est-à-dire que des mesures seront prises pour y remédier.
  • Le plancher : le plancher peut être entièrement à créer. S’il existe déjà, il est indispensable de vérifier sa solidité.
  • Les lois d’urbanisme : les travaux d’aménagement peuvent inclure des modifications conséquentes qui sont régies par des lois. Il faudra donc compléter des démarches administratives qui consisteront soit en des déclarations de travaux ou encore des permis de construire. Il faut savoir également que certains types de travaux ne sont pas toujours autorisés dans certaines régions, il est donc judicieux de se renseigner au préalable.
  • Les taxations : Il ne faut pas oublier également que l’aménagement des combles entraine des impôts en plus, la surface rendue habitable devient alors soumise à une taxation et il est nécessaire de la déclarer.

L’aménagement des combles : pour quel usage ?

Evaluer ses besoins

combles investissement locatifL’aménagement des combles est souvent conçu pour faire gagner au foyer en surface habitable et en espaces indépendants. Il peut toutefois servir pour un investissement locatif ou un espace de co-résidence. Les pièces sous combles peuvent être aménagées de toutes les manières possibles et pour tous les usages allant d’une simple chambre pour enfants, à une suite parentale avec salle d’eau et même une cuisine.

Il est important de faire son choix de l’usage de la pièce à aménager avant même d’entamer les travaux d’aménagement, surtout s’il s’agit des grands travaux sur charpente qui servent à exploiter des combles dits « perdus » et les habiliter. En effet, le type de pièce et l’identification des besoins qui vont avec, peuvent nous éviter des travaux supplémentaires et non-nécessaires ou encore des oublis désobligeants. Le choix d’une chambre pour enfants sous combles peut par exemple faire du problème du bas plafond une force et un atout, en créant un espace plus intime et cosy pour les enfants. L’aménagement d’une salle de bain ou d’une cuisine doit inclure l’installation de la plomberie, le type d’usage d’une pièce influence également sur le choix du chauffage, de l’éclairage et même le type d’accès aux combles.

Les pièces à aménager

Avec les nombreux avantages économiques et les particularités uniques de leur configuration, les combles sont rapidement montés en popularité et attirent vers eux de nombreux designers d’intérieur pour relever le défi du parfait « aménagement des combles ». Aujourd’hui, tout type de pièce est aménageable :

  • Chambre : La chambre est le choix n 1 pour les familles en extension, les choix vont de la chambre pour enfants (idéal dans un espace restreint et même avec plafond bas), chambre pour ados (à l’écart et légèrement isolée), ou même une suite parentale (intimiste et confortable).
  • Bureau : Le bureau sous combles est désormais une des options d’aménagement les plus alléchantes. Avec l’évolution du travail à domicile, la nécessité d’un endroit au calme à la maison croit, les combles se voient devenir un espace de créativité et de productivité.
  • Salon : Le salon dans les combles est généralement réservé aux pièces à la superficie large, il est aussi préférable de veiller à un bon éclairage en multipliant les fenêtres.
  • Salle de bain : les combles peuvent également être aménagés en salle de bain, soit entièrement ou encore partiellement, à l’exemple de la suite parentale avec salle d’eau. Quelques précautions sont nécessaires comme de vérifier la solidité du plancher si on installe une baignoire, mettre en place une installation électrique adaptée et veiller soigneusement à l’aération.
  • Cuisine : La cuisine peut aussi être aménagée partiellement pour les besoins d’un espace locatif indépendant. Elle nécessite l’installation d’une plomberie adaptée afin d’assurer l’alimentation en eau et son évacuation. L’alimentation en eau chaude peut nécessiter la mise en place d’un chauffe-eau supplémentaire.

L’aménagement des combles : des mauvaises surprises ?

Prévention

se débarrasser rats sous combles

L’aménagement du nouvel espace combles suscite un certain enthousiasme avec les préparatifs du design intérieur et des installations toutes neuves. Toutefois, on oublie bien souvent que les combles peuvent cacher des invités surprise qui ne sont sûrement pas les bienvenus.

Auparavant un grenier peu fréquenté et peut-être pas très souvent rangé, l’espace combles peut facilement abriter des nuisibles comme les cafards, les rats, les loirs ou les chauves-souris. Pour s’en débarrasser ou encore minimiser les dégâts, il est dont important d’anticiper, même quand on ne soupçonne pas forcément la présence de ces nuisibles. Une vérification peut être entreprise à l’aide de petits appas (ne pas mettre de grandes quantités au risque d’attirer ces bêtes, même s’ils n’étaient pas déjà là).

Dangers

Le danger lié à la présence de bêtes dans les combles, outre le dégout qu’elle suscite, est parfois sous-estimé. Les nuisibles entrainent des dommages matériels mais aussi des dégâts sur les réserves de la nourriture et sur la santé des résidents. Les rongeurs surtout, peuvent s’attaquer à la charpente (comme le loir du grenier), aux fondations d’un immeuble ou aux câbles d’électricité et causer même des incendies. Les risques de maladies sont aussi nombreux : salmonellose, maladie de Weil, dysenterie, typhoïde…etc.

Action contre les nuisibles

Les moyens de lutte contre les nuisibles sont nombreux et à des prix variés. Les choix se font selon plusieurs paramètres : la gravité de l’infestation, le type d’animal, l’effet désiré (choisir de tuer ou non l’animal), l’efficacité dans le temps…etc. Il existe donc :

  • Les pièges à rongeurs : soit pour tuer, ou seulement pour capturer l’animal.
  • Des appareils ultrasons : pour faire fuir les nuisibles. Toutefois, à éviter lorsqu’on possède des animaux domestiques.
  • Chat de chasse : pour les rongeurs
  • Les recettes « maison » : comme le Coca-Cola pour les rats ou encore le mélange fatale de farine et plâtre.
  • Faire appel à une entreprise spécialisée : un niveau d’infestation trop important nécessite parfois l’intervention de professionnels. Ceci est surtout le cas pour la dératisation.

Se débarrasser des nuisibles dans les combles n’est pas un choix, c’est une obligation. En effet, pour certains nuisibles comme les rats, des réglementations exigent des ménages la dératisation en cas d’infestation. Attention, certains nuisibles sont par ailleurs bénéficiaires d’une protection légale comme les loirs ou les chauves-souris. La lutte contre ces nuisibles reste préventive.

Les installations techniques pour un aménagement de combles

Une étape importante dans les travaux d’aménagement des combles est leur aménagement technique, qui consiste à assurer les installations de chauffage, d’électricité et de plomberie si nécessaire. Ces installations sont à prévoir selon le type de pièce à aménager, le budget d’investissement et les particularités de l’espace combles ; certaines peuvent donc s’avérer primordiales, comme d’autres peuvent être rayées de la « To Do List ». Voici quelques pistes pour vous guider :

  • Chauffage : La solution la plus économique et performante reste celle du raccordement avec le chauffage central, cela permet également d’alimenter les combles en eau chaude sanitaire. Beaucoup optent également pour un chauffage indépendant électrique, moins couteux, performant et facile à l’installation, sa consommation est néanmoins couteuse sur la durée.
  • Electricité : Là encore, on peut procéder soit en reliant les combles à l’alimentation électrique déjà existante ou encore à créer une installation indépendante avec compteur autonome pour une utilisation personnalisé et éventuellement pour les besoins d’un usage locatif. L’installation électrique est importante non seulement pour l’éclairage mais aussi pour le chauffage.
  • Plomberie : L’extension de la tuyauterie est à planifier en cas d’aménagement de salle d’eau ou de cuisine dans les combles. L’alimentation en eau et son évacuation devient nécessaire. Les appareils seront placés près des descentes pour faciliter l’opération.

Décoration des combles

decoration comblesLes combles tirent le charme principalement de leur configuration unique, se démarquant de tous les autres pièces de la maison. Cette architecture peut être contraignante comme elle peut au contraire être exploitée et mise en valeur. Les espaces sous-pentes peuvent par exemple constituer d’excellents espaces de rangement avec des meubles faits sur mesure, qui ne cachent plus les formes et « défauts » du plafond mais au contraire, l’accentuent et jouent sur le style « décalé ». Les éléments de la charpente peuvent également être mis en valeur ou être utilisés pour éléments de suspension. Les poutres apparentes dans les combles sont aujourd’hui un atout majeur et un potentiel inépuisable pour les designers d’intérieur, elles confèrent un aspect naturel et rustique à la pièce aménagée.

La déco de la pièce aux combles demande toujours un minimum de créativité, cela-dit, on peut également s’inspirer de nombreux modèles disponibles sur le net et adapter aux propres besoins. Il est nécessaire veiller à la souplesse des meubles et à leur garantir un accès confortable. Le choix du revêtement de sol se plie également aux contraintes du poids, les matériaux trop lourds comme la pierre ou le carrelage sont à éviter.

devis travaux combles